Infertilité : comment réussir à avoir des enfants ?

  • A
  • A
Partagez sur :

Les causes de l'infertilité peuvent aussi bien venir de l'homme que de la femme. Dans tous les cas, pas d'inquiétude. Plusieurs solutions existent pour avoir un bébé.

Infertile n'est pas synonyme de stérile. Si au bout de quelques mois, quelques difficultés surviennent pour tomber enceinte, pas de panique, rassure Gérald Kierzek. Le processus peut prendre un peu de temps et il existe d'une part des astuces et d'autre part nombre de solutions médicales pour avoir un enfant.

>> Ne pas confondre infertilité et stérilité

L'infertilité est la difficulté à donner la vie alors que la stérilité a un caractère définitif. Il ne faut pas donc pas s'alarmer en cas d'infertilité, rassure le docteur d'Europe 1 Gérald Kierzek. "Avoir un enfant ne marche pas à tous les coups. Il faut attendre. Après un an sans conception avec des rapports sexuels normaux, on parle d'hypofertilité. C'est seulement au bout de deux ans que l'on peut parler d'infertilité pour le couple." C'est à ce moment-là qu'il sera judicieux de consulter. 

>> Les causes de l'infertilité

Il existe plusieurs causes à l'infertilité, souvent combinées, souligne le médecin. Les causes peuvent venir de la future maman dans 30% des cas, du futur papa dans 30% également, mais aussi de la combinaison des deux dans 30% encore des situations. Enfin, dans 10% des cas, aucune cause n'est révélée lors des examens. Chez la femme, les maladies comme l'endométriose peuvent jouer, tout comme l'obstruction des trompes ou tout simplement l'âge. "Plus la future maman va vieillir, plus le stock ovarien va diminuer, ce qui peut entraîner des difficultés." Des examens tels que des échographies ou des hystéroscopies vont permettre de vérifier ces paramètres.

Chez le futur père, c'est le spermogramme qui est l'examen clé. Il va permettre de vérifier la mobilité et la quantité de spermatozoïdes, vérifier aussi qu'il n'y a pas de problème endocrinien ou d'obstruction.

>> Quelles solutions ?

Sachez avant de consulter que des choses simples peuvent être mises en place. Le tabac est par exemple terrible pour la fertilité. "Quand un couple veut avoir un enfant, mais aussi pour la grossesse et le futur bébé, il faut arrêter", rappelle le docteur Kierzek. La prise de certains médicaments doit également être interrompue. Il faut alors faire un bilan avec son médecin. Le stress est également très mauvais. Relaxez-vous !

Il est aussi possible de demander à son médecin de faire des tests d'ovulation. L'étape suivante est de consulter un service de procréation médicale assistée (PMA) et ne désespérez pas, "il existe plein de solutions", rassure Gérald Kierzek.