Hypertension artérielle : quels sont les risques et les solutions ?

  • A
  • A
Partagez sur :

L'hypertension artérielle est un mal silencieux. Elle correspond à une pression trop élevée à l’intérieur des artères et elle est à surveiller de près.

Comment la calcule-t-on ? En général, lors de chaque visite chez le médecin, celui-ci prend votre tension à l'aide d'un tensiomètre. Il vous donne alors deux chiffres, 12.7 par exemple. Le premier chiffre correspond à la pression maximale, quand le cœur va chasser le sang dans les artères. Le deuxième chiffre correspond à la pression minimale, quand les artères se relâchent. On diagnostiquera de l'hypertension artérielle lorsque le premier chiffre sera supérieur à 14 et le second supérieur à 9.

Quelles causes et quelles conséquences ? L'hypertension artérielle n'a pas de symptômes et pourtant, elle peut faire des dégâts partout dans l’organisme. Dans 10% des cas, l'hypertension peut être causée par une maladie rénale. Dans 90% des cas, l'hypertension artérielle, dite "essentielle", n'a pas de cause. En revanche, il existe un certain nombre de facteurs de risque : une alimentation trop riche en sel ou en graisses, un manque d’activité physique, le surpoids, le tabagisme, l'alcoolisme, un taux élevé de mauvais cholestérol et même le stress. Plus surprenant, une consommation excessive de réglisse peut aussi faire monter la pression artérielle.

Comment la traiter ? Le conseil du jour du docteur Kierzek : allez vous faire dépister chez votre médecin. Dans certains cas, de simples mesures hygiéno-diététiques peuvent régler le problème, en faisant par exemple du sport ou en diminuant le sel dans l'alimentation. Si cela ne suffit pas, on passera au traitement avec des médicaments, parfois à prendre toute la vie.