Hormones de grossesse : les hommes ne sont pas en reste

  • A
  • A
Hormones de grossesse : les hommes ne sont pas en reste
@ AFP
Partagez sur :

Les futurs pères voient leurs niveaux de testostérone et d’œstradiol chuter pendant la grossesse de leur partenaire.

Les bouleversements hormonaux liés à la grossesse ne sont pas l’apanage des femmes enceintes : les futurs papas aussi sont soumis à des changements biologiques avant la naissance de leur enfant. C’est ce qui ressort d’une récente étude parue dans l’American Journal of Human Biology.

Moins de testostérone et d'estradiol dans l’organisme. En suivant 29 couples qui attendaient un enfant et en mesurant leurs niveaux d’hormones à quatre reprises au cours de la grossesse, les chercheurs de l'université de Michigan, aux Etats-Unis ont observé chez les futurs pères une baisse de sécrétion de testostérone et d'estradiol.

>> Lire aussi : Dur dur de perdre ses kilos après une grossesse

Pourquoi ces changements ? Pour les chercheurs, ces modifications hormonales prépareraient l’homme à devenir "un bon père" : en sécrétant moins de testostérone, l'homme deviendrait moins agressif et plus attentionné.

Quant à la baisse de l'estradiol, elle pourrait aider le futur papa à mieux assumer ses nouvelles responsabilités.

Quelle explication ? Les chercheurs avancent l'hypothèse de corrélations endocriniennes entre les partenaires. Une piste à explorer, d'après eux, pour clairement déterminer si ces bouleversements hormonaux chez l'homme résultent vraiment de la future paternité ou s'ils découlent davantage d'un attachement durable au sein du couple.