Grippe : l'épidémie s'est étendue à toute la France

  • A
  • A
Grippe : l'épidémie s'est étendue à toute la France
Plus d'un demi-million de personnes ont été touchées en trois semaines par l'épidémie de grippe.@ AFP
18 partages

La grippe 2016 ne présente pas de signes particuliers de gravité, indique l'Institut de veille sanitaire.

Plus d'un demi-million de personnes ont été touchées en trois semaines par l'épidémie de grippe qui s'est étendue à toute la France métropolitaine, selon les données de surveillance de cette maladie publiées mercredi. 

136 cas graves. Depuis le 1er novembre, 136 cas graves ont été admis en réanimation, dont 12 sont décédés, soit un "nombre de cas graves très inférieur à celui observés lors des dernières saisons" hivernales, note l'Institut de veille sanitaire (InVS) dans son bulletin hebdomadaire de mercredi. La majorité des malades, âgés en moyenne de 56 ans, avaient des facteurs de risques et seulement 29 étaient vaccinés. 

Le vaccin plus ou moins efficace. Le vaccin pourrait avoir une efficacité réduite, la majorité des virus grippaux circulants en métropole étant de type B Victoria, non inclus dans la composition du vaccin. Mais, l'impact semble limité car le virus B Victoria touche davantage les enfants et génère proportionnellement moins de forme graves que le virus de type A (dont le H1N1) inclus dans le vaccin, souligne l'institut.

Pas de "signes particuliers de gravité". Il juge toutefois "important de rester vigilant vis-à-vis de l'évolution de cette épidémie". Même, s'il ne relève "pas de signes particuliers de gravité à ce stade de l'épidémie". La composition du vaccin contre la grippe change chaque année en fonction des recommandations de l'Organisation mondiale de la santé.

Le Sud-Est davantage touché. Selon le réseau de surveillance Sentinelles-Inserm, qui ne prend en compte que les grippes avec fièvre supérieure à 39 degrés, 535.000 personnes ont consulté un médecin pour des syndromes grippaux en trois semaines d'épidémie. Les régions les plus touchées la semaine dernière étaient Rhône-Alpes (avec 615 cas pour 100.000 habitants), la Corse (458) et le Languedoc-Roussillon (457).

Moins de gastro. Par ailleurs, les cas de "gastro" en métropole sont repassés en dessous du seuil épidémique (165 cas pour 100.000 habitants), avec 107.000 nouveaux cas enregistrés la semaine dernière, d'après le réseau Sentinelles. Les régions les plus touchées étaient le Limousin (242 cas/100.000), l'Ile-de-France (240) et la Champagne-Ardenne (224).