Grippe aviaire : l'ensemble du territoire placé en risque "élevé"

  • A
  • A
Grippe aviaire : l'ensemble du territoire placé en risque "élevé"
Après la découverte de plusieurs foyers d'influenza aviaire, le ministère de l'Agriculture a relevé le niveau de risque de "modéré" à "élevé" (photo d'illustration). @ FRED TANNEAU / AFP
Partagez sur :

Stéphane Le Foll a choisi de relever le niveau de risque de "modéré" à "élevé" après la découverte de plusieurs foyers contagieux. 

Le niveau de risque concernant la grippe aviaire a été relevé mardi de "modéré" à "élevé" sur l'ensemble du territoire. Le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll a pris cette décision après la découverte de plusieurs foyers d'influenza aviaire H5N8 "hautement pathogène" dans des élevages du Sud-Ouest.

Principe de précaution. Ce choix a été motivé par "l'évolution rapide de la situation sanitaire en France et dans plusieurs pays d'Europe et par la dynamique de propagation du virus", transporté par des oiseaux migrateurs, a précisé le ministère dans un communiqué. Le risque "élevé" entraîne la mise en place de mesures de protection renforcées sur l'ensemble du territoire national dont l'obligation de confinement ou de pose de filets permettant d'empêcher tout contact avec les oiseaux sauvages pour tous les élevages commerciaux de volailles et toutes les basses-cours.

Par ailleurs, tout rassemblement de volailles vivantes est interdit, et en particulier sur les marchés. Les rassemblements peuvent avoir lieu sous dérogation, si notamment des dispositions sont mises en oeuvre pour éviter tout risque de contamination par les oiseaux sauvages d'eau, susceptibles d'être infectés par l'influenza aviaire, et entre volailles issues de différents élevages.