Grippe aviaire : à quoi va ressembler le vide sanitaire dans le sud-ouest ?

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Après l'abattage préventif, six semaines de vide sanitaire vont être mises en place dans cinq départements du sud-ouest.

Près de quatre millions de canards déjà abattus, et maintenant le vide sanitaire. Conséquence de la grippe aviaire, l'arrêté a été publié ce matin au Journal Officiel. Plus de 1.000 communes de 5 départements du sud-ouest vont devoir appliquer cette mesure à compter du 17 avril pendant six semaines, jusqu'au 28 mai... Concrètement, qu'implique cette mesure ? Europe 1 fait le point sur les enjeux du vide sanitaire.

Désinfection impérative. Premièrement, cela veut dire nettoyer, désinfecter les installations et laisser les bâtiments vides, sans aucun animal. Une désinfection impérative pour s'assurer que le virus a bien été éradiqué. Puis, pendant 1 an, les producteurs devront s'engager "par écrit sur l'honneur" à respecter des mesures de sécurité strictes. Par exemple, désinfecter après chaque trajet les véhicules qui transportent les canards et les oies.

"On commence à voir le bout du tunnel." Un dispositif qui convainc certains. Pour Marie Pierre Pé, porte-parole du CIFOG, le syndicat interprofessionnel du foie gras, ce vide sanitaire est synonyme de bonne nouvelle. "On commence à voir le bout du tunnel. C'est extrêmement important de se rassurer, et que tout soit bien en place pour ne pas être vulnérable comme on l'a été l'année dernière", explique la porte-parole. Une mesure qui arrive également à point nommé, selon Marie Pierre Pé. Avec le retour des beaux jours et de la chaleur, préjudiciable pour le virus, la mesure "devrait sécuriser ces conditions de reprise", estime-t-elle.

Retour à la normale en septembre. Après ce vide sanitaire de 6 semaines, les éleveurs pourront à nouveau accueillir de jeunes animaux. Mais les entreprises devront rester à l'arrêt encore plusieurs mois. Il faut en effet 3 mois pour élever ces canards et ces oies pour qu'ils deviennent adultes... A partir de ce moment seulement, ils pourront être engraissés puis abattus. Suivant ce calendrier, les entreprises se remettront en marche sans doute au début du mois de septembre.