Grève des éboueurs à Paris : y a-t-il des risques sanitaires ?

  • A
  • A
Grève des éboueurs à Paris : y a-t-il des risques sanitaires ?
@ JOEL ROBINE / AFP
Partagez sur :

Avec la grève des éboueurs à Paris, les ordures s'accumulent dans les rues de la capitale.

Des odeurs nauséabondes, des trottoirs aux allures de décharge publique… Les désagréments de la grève des éboueurs à Paris sautent aux yeux et au nez mais qu'en est-il des éventuels risques pour la santé ? Le point avec Gérald Kierzek, le médecin d'Europe1.

Problèmes respiratoires. Premier danger selon Gérald Kierzek : la putréfaction des ordures, même si, souligne-t-il, le risque est moindre qu'à l'intérieur d'un appartement. Au bout de plusieurs jours, les bactéries peuvent néanmoins aussi proliférer à l'extérieur. Dispersées par le vent, ces bactéries peuvent être inhalées par les passants ce qui peut entraîner des complications chez les personnes fragiles, souffrant de problèmes respiratoires, par exemple.

Le scénario du pire. "L'accumulation d'ordures ménagères attire non seulement des insectes et des mouches mais aussi des oiseaux, des rongeurs et bien sûr des rats", pointe Gérald Kierzek en soulignant que ces derniers peuvent transmettre à l'homme, via leur urine, une bactérie responsable de la leptospirose. Cette "maladie du rat" comme on l'appelle est bénigne la plupart du temps mais dans les cas sérieux, elle peut engendrer une insuffisance rénale, voire le décès de la personne infectée dans 20% des cas. Scénario catastrophe : si la situation sanitaire se dégradait encore, "cela pourrait aller jusqu'à une résurgence de la peste", souligne le médecin en relevant que cette maladie que l'on croit disparue fait de nouveau parler d'elle aux Etats-Unis.

Pas de panique ! Il n'y a pas, à ce stade, de raisons de paniquer : des grèves de collectes des ordures ménagères bien plus longues ont déjà eu lieu à Marseille ou en Italie sans poser de complications sanitaires majeures. 

Les conseils. N'allez pas triturer les sacs poubelles qui jonchent les rues et empêchez votre chien de le faire. Jetez vos propres ordures ménagères dans des sacs bien emballés et bien fermés.