Grande-Bretagne : un nouveau traitement prometteur contre la tuberculose

  • A
  • A
Grande-Bretagne : un nouveau traitement prometteur contre la tuberculose
En 2015, 1,8 million de personnes sont mortes de la tuberculose.@ AFP
Partagez sur :

Un nouveau traitement contre la tuberculose résistante aux antibiotiques a enregistré un taux de réussite de 82%. Les spécialistes parlent d'une "avancée".

Un nouveau traitement contre la tuberculose résistante aux antibiotiques a enregistré un taux de réussite de 82%, une "avancée" médicale présentée lors de la Conférence mondiale de l'Union sur la santé respiratoire qui s'est ouverte mercredi à Liverpool, en Angleterre. 

Sept médicaments prescrits. L'étude a été menée sur neuf mois auprès de 1.006 patients originaires de neuf pays d'Afrique subsaharienne, tous résistants à la rifampicine, un des deux médicaments antituberculeux les plus efficaces. Les patients se sont vu prescrire un total de sept médicaments. L'un deux, l'isoniazide, déjà utilisé dans la lutte contre la tuberculose multirésistante, leur a été administré à des doses deux fois supérieures à celles prescrites habituellement.

Sur 1.006 patients, 734 ont guéri. Sur les 1.006 patients testés, 734 patients ont été déclarés guéris à l'issue du traitement, 87 autres n'ont montré aucun signe d'un échec du traitement, 54 patients n'ont pas réagi au traitement, 49 ont été perdus de vue et 82 sont décédés entre-temps, selon l'étude. Ce traitement est "une avancée dans le combat contre la tuberculose résistante aux antibiotiques", s'est félicitée le docteur Paula I Fujiwara, directrice scientifique de l'Union internationale contre la tuberculose et les maladies respiratoires (UICTMR). "Ces résultats ont été obtenus dans des contextes différents et sur un grand nombre de patients, ce qui démontre qu'il s'agit du traitement contre la tuberculose résistante aux médicaments le plus efficace à ce jour", a-t-elle affirmé.

En 2015, 1,8 million de personnes sont mortes de la tuberculose. Quelque 1,8 million de personnes sont mortes de la tuberculose en 2015, soit 300.000 de plus que l'année précédente, selon le rapport annuel de l'OMS, publié mi-octobre. Près de 10,4 millions de personnes étaient infectées par la maladie l'an dernier, dont un demi-million par des formes de tuberculose résistantes aux antibiotiques, la moitié en Inde, en Chine et en Russie. Due à une bactérie - le bacille de Koch -, la tuberculose reste l'une des dix principales maladies mortelles dans le monde. Le nombre de morts a toutefois reculé de 22% ces quinze dernières années.