Feu vert de l'UE pour un nouveau traitement du cancer de la peau

  • A
  • A
Feu vert de l'UE pour un nouveau traitement du cancer de la peau
@ MYCHELE DANIAU / AFP
Partagez sur :

L'association de deux médicaments par le laboratoire Novartis permettrait de soigner les personnes atteintes de mélanome inopérable ou métastasé. 

Le géant pharmaceutique suisse Novartis a annoncé mardi avoir obtenu le feu vert de l'Union européenne pour une combinaison de médicaments destinés à traiter une forme agressive de cancer de la peau. La Commission européenne a en effet approuvé l'utilisation de l'anticancéreux Tafinlar en association avec le Mekinist. Il sera destiné aux patients atteints de mélanome inopérable ou métastasé, a indiqué le groupe bâlois dans un communiqué.

Approuvé aussi aux Etats-Unis. Le Mekinist fait partie des médicaments que Novartis a repris au britannique GlaxoSmithKline (GSK) lorsqu'il lui a repris des actifs en oncologie. Cette homologation était "hautement attendue", a indiqué Odile Rundquist, analyste chez Baader Helvea, dans un commentaire boursier, rappelant que cette combinaison avait déjà reçu un avis favorable du Comité des médicaments à usage humain (CHMP), l'autorité de l'Union européenne chargée d'évaluer les médicaments. Il avait également déjà été approuvé aux Etats-Unis.

Un marché estimé entre 2 et 2,5 milliards de dollars. L'analyste a souligné que cette forme spécifique de cancer de la peau ne constitue "pas une énorme opportunité de marché". Elle estime le potentiel pour ce marché à environ 2 à 2,5 milliards de dollars. Elle a évalué le potentiel à la fois pour Novartis et son concurrent suisse Roche, également présent sur cette forme de la maladie, à 1 milliard de dollars.

Le mélanome, un cancer très meurtrier.Le mélanome métastatique est la forme la plus mortelle de cancer de la peau. Environ une personne sur cinq y survit pendant cinq ans après avoir été diagnostiqué au stade avancé de la maladie. Quelque 200.000 cas sont diagnostiqués chaque année au niveau mondial, dont environ la moitié avec une mutation.