Les cabines de bronzage bientôt interdites en France ?

  • A
  • A
Les cabines de bronzage bientôt interdites en France ?
@ AFP/THOMAS COEX
Partagez sur :

DORER LA PILULE - Le magazine 60 millions de consommateurs dévoile que les professionnels ne respectent pratiquement jamais les règles. 

La réglementation est stricte mais rare sont les professionnels qui en tiennent compte... Selon une enquête du magazine 60 millions de consommateurs (en photo ci-dessous), la dangerosité des UV artificiels n’est pas suffisamment mise en avant dans les boutiques qui proposent de telles séances. Et les conséquences peuvent être dévastatrices.

Une-60-millions-de-consomma

Des femmes enceintes autorisées dans les cabines. Pour les besoins de son enquête, le magazine a envoyé 50 "clientes mystères" dans des centres de bronzage de cinq grandes villes (Paris, Marseille, Lyon, Lille et Strasbourg). Des femmes enceintes de cinq mois et plus ont ainsi été acceptées à se faire dorer la pilule.

"Parmi les 50 personnes qu’on a envoyées, les trois quarts ont été acceptées dans les cabines de bronzage alors qu’elles n’auraient pas dû l’être", s’étonne Thomas Laurenceau, rédacteur en chef de 60 millions de consommateurs. "On  a été estomaqué de voir à quel point cela a été facile d’arriver avec son ventre de femme enceinte et de se faire ouvrir la porte de la cabine de bronzage. On a été confronté à des gens qui continuent de dire des choses parfaitement interdites comme ‘ça va vous préparer la peau au soleil’, ce qui est totalement faux".

cabine-bronzage-uv-e1default-930620-04.02

Le laisser-aller des personnels spécialisés. Depuis plusieurs années, on sait que les UV artificiels favorisent les cancers de la peau et des yeux. Et pourtant, le personnel dans les centres de bronzage n’est pas toujours consciencieux avec la réglementation (que vous pouvez consultez ici). "On devrait l’être davantage", répond timidement un salarié d’un centre de bronzage... "Le problème, c’est que c’est un business aussi. On essaie de limiter la casse, de diminuer les temps d’exposition dans les cabines. Après, quelqu’un qui a la peau claire et qui part en vacances sans préparation, il va se cramer la peau et ça sera encore plus dangereux pour lui".

>> LIRE AUSSI - Les cabines de bronzage interdites en Australie

Entre 500 et 2.000 morts en 30 ans. Si l’Australie a récemment décidé d’interdire les cabines de bronzage, le magazine 60 millions de consommateurs incite fortement la France à en faire de même. Selon l’Institut de veille sanitaire (InVS), les UV artificiels pourraient faire entre 500 et 2.000 morts dans les 30 prochaines années.