La France risque-t-elle (vraiment) d'être touchée par Ebola ?

  • A
  • A
La France risque-t-elle (vraiment) d'être touchée par Ebola ?
@ Reuters
Partagez sur :

SCÉNARIO - Des chercheurs jugent qu'il y a 25% de chances de voir la fièvre Ebola atteindre la France d'ici le 24 octobre. Une projection à relativiser. 

Le chiffre. Evidemment, le chiffre fait peur. Selon une étude américaine, le virus Ebola pourrait débarquer en France d'ici au 24 octobre, avec une probabilité de 25%. Dans l'hypothèse où la desserte aérienne des pays les plus touchés par la flambée épidémique reviendrait à sa capacité maximale, le risque serait nettement amplifié à 75% pour la France. Pour chiffrer leur estimation, les chercheurs de la Northeastern University de Boston se sont fondés sur le trafic aérien, mais aussi sur le rythme de contagion du virus.

L'explication. La France se retrouverait ainsi en première ligne des pays menacés, devant la Grande-Bretagne (50%), la Belgique (40%), l’Espagne et la Suisse (14%), selon cette étude. Pourquoi ? Tout simplement parce que la France a des liens commerciaux et culturels plus forts avec l'Afrique de l'Ouest. Logiquement, notre trafic aérien vers les régions frappées par l'épidémie d'Ebola, comme la Guinée ou la Sierra-Leone par exemple, est plus important que pour nos voisins européens.

ebola-graphique

Pas de panique. Y a t-il pour autant des raisons de s'inquiéter ? Non. Car la prise en charge d'un patient français atteint du virus Ebola est prévue depuis plusieurs mois par les autorités françaises. L'infirmière de Médecins Sans Frontières contaminée lors d'une mission au Liberia qui vient de guérir a ainsi été prise en charge à l'hôpital militaire Bégin de Saint-Mandé, qui fait partie des neuf établissements référents capables de recevoir un patient atteint du virus Ebola. Dans ces établissements, les conditions de sécurité sont maximales pour éviter toute propagation du virus.

symptomes-maladie-a-virus-Ebola (1)

Petit rappel des symptômes. Contrairement à la grippe ou la rougeole qui se transmettent très facilement par voie aérienne, le virus Ebola se transmet avant tout par contact direct avec des fluides biologiques (sang, selles, vomissements, salive, sécrétions) de personnes infectées. La durée d'incubation de la maladie varie entre 2 et 21 jours, avec une moyenne de 8 jours. Elle débute par une sorte de grippe, avec fièvre, courbatures et maux de tête. Trois à quatre jours plus tard suivent d'autres signes, comme des vomissements, un saignement des muqueuses, des éruptions cutanées. Parallèlement, l'état général se dégrade, avec une détérioration du fonctionnement rénal, et la survenue d'hémorragies internes et externes. C'est à ce stade que les patients contaminés par le virus sont les plus contagieux. 



Pourquoi Ebola revient-il en force maintenant ?par Europe1fr