Virus Ebola : l'épidémie est "hors de contrôle"

  • A
  • A
Virus Ebola : l'épidémie est "hors de contrôle"
@ reuters
Partagez sur :

DANGER - Médecins sans frontières s'inquiète de l'épidémie de fièvre Ebola qui frappe actuellement l'Afrique de l'Ouest. L'UE a décidé d'accroître son aide.

Dans un entretien publié mercredi dans le quotidien La Libre Belgique, le directeur des opérations de Médecins sans frontières, Bart Janssens, tient un discours alarmiste sur l'épidémie Ebola qui frappe actuellement plusieurs pays du golfe de Guinée.

"Une épidémie sans précédent". "Cette épidémie est sans précédent, absolument pas sous contrôle et la situation ne fait qu'empirer, puisqu'elle s'étend encore, avec des foyers très importants", a déclaré Bart Janssens. "Nous sommes extrêmement inquiets de la tournure que prend la situation", a-t-il précisé. 

"Si la situation ne s'améliore pas assez rapidement, il y a un réel risque de voir de nouveaux pays touchés", même si selon le responsable de Médecins sans frontières, "c'est difficile à prévoir, car nous n'avons jamais connu une telle épidémie". Il y aussi, selon lui, un manque de "vision d'ensemble pour comprendre où se situent les principaux problèmes".

>> LIRE AUSSI - Ebola : l'épidémie s'étend en Afrique de l'Ouest

Un appel à l'OMS et aux gouvernements. "C'est à l'Organisation mondiale de la santé et aux gouvernements de déployer et d'organiser davantage de moyens pour amener les efforts et la capacité au niveau requis pour commencer un début de contrôle de cette épidémie", a conclu Bart Janssens.

L'Europe apporte 2 millions d'euros supplémentaires. La Commission européenne a annoncé mercredi un apport de 2 millions d'euros supplémentaires d'aide au 1,9 million déjà existant, pour lutter contre l'épidémie. L'OMS a la gestion de cet argent afin de fournir équipements et conseils à des organismes tels Médecins sans frontières, la Croix Rouge et le Croissant Rouge. L'Union européenne a aussi envoyé des experts sur le terrain.

>> LIRE AUSSI - Ebola : "Il peut y avoir des cas isolés en Europe"

4 pays touchés, 672 décès. L'épidémie du virus de l'Ebola a d'abord touché la Guinée en début d'année puis a atteint la Sierra Leone, le Libéria et depuis peu, le Nigeria. Ce dernier pays a annoncé un premier décès sur son sol, celui d'un ressortissant libérien. 

Le dernier décompte de l'OMS, datant du 23 juillet, faisait cas de 1.201 cas dont 672 décès. 

>> LIRE AUSSI - Comment l'Afrique de l'Ouest peut-elle endiguer le virus Ebola ?