Diabète : des complications inquiétantes

  • A
  • A
Diabète : des complications inquiétantes
L'InVS recommande de dépister de manière plus précoce le diabète pour les personnes à risque. @ ELMER MARTINEZ / AFP
Partagez sur :

RISQUES - Le nombre de personnes diabétiques ne cesse d'augmenter ces dernières années en France. En cause, le vieillissement de la population mais aussi l’obésité et le surpoids de plus en plus fréquents. 

L’Institut national de veille sanitaire (InVS) publiée mardi s’est penché sur les personnes atteintes du diabète en France. L'état de santé de trois millions de diabétiques français a été passé à la loupe et les chiffres, rien que pour l'année 2013, font froid dans le dos.

Des hospitalisations et des amputations. Selon les chiffres de l’ InVS, 30.000 diabétiques ont été hospitalisés pour un infarctus ou un accident vasculaire cérébral (AVC). C'est quasiment deux fois plus que dans la population non diabétique. Ces malades ont également souvent des problèmes au niveau des yeux, plus précisément de la rétine ou des reins. Ils ont aussi sept fois plus de risques d'aller à l'hôpital pour une plaie au niveau du pied. Pire, chez 8.000 patients par an, cela se termine par une amputation.

Les examens à faire pour éviter les complications. Comment peut-on expliquer un bilan aussi lourd ? Même si les traitements pour le diabète ont progressé, la prise en charge du malade n'est pas encore parfaite. "On doit faire un dosage sanguin pour voir comment le diabète est équilibré tous les trois à quatre mois", conseille Boris Hansel, diabétologue à l'hôpital Bichat à Paris. "Il faut aussi faire une fois par an un examen sanguin pour le cholestérol, la mesure de la tension artérielle et un électrocardiogramme de repos. Et puis, tous les trois à six mois, il faut se faire examiner les pieds par son médecin traitant. Quand on a ce suivi et qu’on fait aussi un examen des yeux une fois par an, on a toutes les chances d’éviter les complications".

Un dépistage plus précoce. Pour éviter les complications, il faudrait aussi dépister plus tôt le diabète. Actuellement, au moment du diagnostic, près d'un diabétique sur quatre a déjà un problème au niveau de la rétine. Mais à partir de quand doit-on se faire dépister ? La réponse est claire : toute personne qui a de l'hypertension, un surpoids ou des antécédents familiaux doit le faire au moins une fois par an.