Deux directrices d’hôpital séquestrées

  • A
  • A
Deux directrices d’hôpital séquestrées
@ Google
Partagez sur :

Elles ont été retenues pendant sept heures par des membres du personnel hospitalier.

C’est une journée un peu particulière qu’on passé les directrices de l'hôpital Emile-Roux de Limeil-Brévannes, dans le Val-de-Marne, et du groupement hospitalier Henri-Mondor de Créteil. Sabrina Lopez et Martine Orio ont été retenues vendredi à partir de 11h pendant sept heures dans le bureau de la direction de l'hôpital Emile-Roux par une trentaine d'employés.

"C'est une véritable séquestration qui n'a aucun caractère bonne enfant", a déclaré Martine Orio alors qu’elle était retenue dans son bureau. Elle a assuré être victime "d'une agression contre (sa) vie privée et professionnelle".

Inquiétude des employés

"On a voulu marquer un gros coup mais on ne veut pas gêner les négociations qui se déroulent au niveau national" entre l'intersyndicale et l'Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP), a indiqué Frédéric Lopez, du syndicat Sud, à l'initiative du coup de force. Cette initiative a été entreprise après l'échec de discussions sur le transfert contesté de deux activités (addictologie et laboratoires) vers Henri-Mondor. Certains employés à Emile-Roux redoutent que le transfert de ces deux activités vers d'autres hôpitaux ne se traduisent par une baisse de la qualité de soins et des suppressions d'emplois.

Des négociations ont été engagées face au remous provoqué par la restructuration des Hôpitaux de Paris, selon une source à l'AP-HP. Des salariés ont poursuivi vendredi l'occupation du siège du groupe dans la capitale, soutenus par un millier de manifestants.

Le syndicat Sud a enclenché un mouvement de grève dans l'hôpital depuis un mois. "On nous dit que notre service va être transféré mais on ne sait absolument pas ce que nous allons devenir", a dénoncé Véronique Boudou, employée à l'unité d'analyses biologiques. Roger Gilles, du centre de traitement des patients addictifs, redoute, lui, une "disparition pure et simple" de son service.