Des bactéries dangereuses survivent une semaine en avion

  • A
  • A
Des bactéries dangereuses survivent une semaine en avion
@ REUTERS
Partagez sur :

RÉSISTANCE - Staphylocoque doré et E.Coli peuvent survivre pendant une semaine dans la bine d’un avion, selon une étude.

Une étude publiée mardi montre que certaines bactéries, pouvant provoquer des infections graves, sont capables de survivre une semaine dans les cabines d’avions commerciaux sur certaines surfaces. De quoi faire réfléchir passagers et personnel navigant sur les endroits où se posent leurs mains.

Une espérance de vie d'une semaine. Les chercheurs ont testé la survie de deux agents pathogènes, le staphylocoque doré résistant aux antibiotiques, le SARM, cause de nombreuses infections nosocomiales et l'Escherichia coli ou E. Coli, une bactérie responsable de plusieurs pathologies. Ils ont infecté différentes surfaces se trouvant typiquement dans les avions comme des accoudoirs, les tablettes en plastique où sont posés les plateaux repas, des boutons en métal dans les toilettes, des volets de hublot et du tissu de la poche des sièges fournis par une grande compagnie aérienne. Les auteurs ont constaté que le SARM pouvait survivre jusqu'à 168 heures ou sept jours sur la poche du siège, tandis que l'e-coli restait vivante au plus 96 heures ou quatre jours sur les accoudoirs.

Améliorer les désinfectants. "Nos futures recherches porteront sur des stratégies plus efficaces de nettoyage et de désinfection aussi bien que sur des tests de matériaux résistant naturellement aux microbes pour voir s'ils ne permettraient pas de réduire la persistance des agents pathogènes sur les objets dans les cabines des avions de passagers", précise Kiril Vaglenov, de l'Université Auburn en Alabama, principal auteur de cette étude présentée à la conférence annuelle de l'American Society for Microbiology réunie à Boston. Ces chercheurs mènent actuellement des recherches sur d'autres bactéries dont celle responsable de la tuberculose.

sujet_scalewidth_460

SRAS - Deux ministres mettent en cause l'Institut Pasteur

OUPS - Pasteur a égaré des tubes de virus

SRAS - L'Institut porte plainte contre X