Dépakine : 2.000 à 4.000 cas de malformations majeures depuis 1967

  • A
  • A
Dépakine : 2.000 à 4.000 cas de malformations majeures depuis 1967
Les mères des enfants touchés par ces malformations étaient traitées à la Dépakine pour des crises d'épilepsie@ Timothy SLOAN / AFP
Partagez sur :

Jusqu'à 4.000 enfants ont développé des malformations majeures parmi lesquels on trouve certains enfants des 14.000 femmes enceintes exposées à la Dépakine entre 2007 et 2014.

La Dépakine et ses dérivés sont responsables de la survenue de malformations majeures chez 2.150 à 4.100 enfants depuis le début de la commercialisation de ces médicaments en 1967, selon une première évaluation jeudi de l'agence du médicament et de l'Assurance maladie.

Jusqu'à 4.000 enfants touchés. Cette évaluation du nombre d'enfants atteints par ce médicament - toujours disponible sur le marché - porte sur la période de commercialisation allant de 1967 à 2016 de la Dépakine (valproate) et de ses dérivés avec lesquels les mères ont été traitées pendant la grossesse pour épilepsie ou troubles bipolaires.

En France, le ministère de la Santé a annoncé à l'été diverses mesures, dont la mise en place d'un dispositif d'indemnisation des victimes, après avoir reconnu que plus de 14.000 femmes enceintes avaient été exposées entre 2007 et 2014.