Contre le stress précédant une opération, l’iPad serait aussi efficace que les sédatifs

  • A
  • A
Contre le stress précédant une opération, l’iPad serait aussi efficace que les sédatifs
Image d'illustration, un enfant joue avec un iPad.@ FREDERICK FLORIN / AFP
Partagez sur :

Et si cette alternative permettait de se passer de médicament, avant une opération chirurgicale par exemple ? 

Chez certains enfants, avant une opération chirurgicale, l'iPad serait aussi efficace qu'une sédation. C'est l'étonnante conclusion menée par l’équipe du Professeur Dominique Chassard, des Hospices civils de Lyon à Bron. Présentée au Congrès mondial d'anesthésiologie qui se tient à Hong-Kong jusqu'au 2 septembre, cette conclusion est largement relayée par la presse médicale, ainsi que l'a repéré Rue 89

Un outil non pharmacologique.Le site scientifique EurekAlert publie ainsi un résumé de cette étude : laisser des enfants jouer avec un iPad avant d'entrer en salle d'opération permettrait de "réduire l'anxiété de la séparation parentale". Le tout sans administrer de midazolam, le sédatif couramment utilisé dans ces circonstances. Le but de cette étude était de comparer les effets du midazolam et ceux de jeux interactifs adaptés à l'âge des enfants sur le point d'être opérés. Âgés de 4 à 10 ans, les cobayes de cette étude se sont vu remettre une tablette électronique vingt minutes avant l'anesthésie. Et l’anesthésie s'est effectivement mieux passée au sein du groupe d’enfants choisis au hasard qui avaient joué avec la tablette.

"Le recours à l'iPad ou à une autre tablette électronique est un outil non pharmacologique qui peut permettre de réduire le stress d'avant-opération lors de chirurgies pédiatriques ambulatoires", conclut le docteur Chassard.