Contre le rhume, l'automédication peut s'avérer dangereuse

  • A
  • A
Contre le rhume, l'automédication peut s'avérer dangereuse
Plus d'une trentaine de médicaments anti-rhume, disponibles sans ordonnance, présenteraient des risques d'effets secondaires sérieux.@ FRANCOIS DESTOC/MAX PPP
0 partage

ATCHOUM - Une enquête de 60 millions de consommateurs dénonce des effets secondaires sérieux de médicaments anti-rhume.

L'enquête. Les Dolirhume, Fervex, Actifed et autre Rhinargyl sont-ils dangereux ? Plus d'une trentaine de médicaments anti-rhume, disponibles sans ordonnance, présenteraient des risques d'effets secondaires sérieux, selon 60 millions de consommateurs. Dans son numéro publié jeudi, le magazine dénonce les nombreux effets indésirables de ces produits pourtant très "prisés" des Français.

L'association rejoint ainsi l'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM), qui avait pointé fin 2012 "une persistance des effets indésirables" chez ce type de médicament. "Ils ont même été graves sur une centaine de cas en quatre ans", prévenait-elle alors sur Europe 1

Un risque de cumul. Le problème, détaille le magazine, c'est qu'il y a dans ces cachets des molécules non compatibles avec d'autres médicaments. Mais généralement, les consommateurs s'en préoccupent assez peu. Et comme ils peuvent acheter ces médicaments sans ordonnance, le médecin n'est pas toujours là pour les prévenir. "Les clients nous demandent par exemple de l'Actifed et du Doliprane en même temps, alors qu'il y a du paracétamol dans les deux. Cumuler les deux n'est pas bon", confirme une pharmacienne au micro d'Europe1.  

"Çà fait beaucoup pour un rhume". Et parfois, ces médicaments anti-rhume mélangent trois, voire quatre molécules différentes. Or, plus on mélange les substances actives, plus les risques sont importants. "Il y a du paracétamol, un vasoconstricteur qui peut présenter des risques d'accidents assez sérieux, cardiovasculaire ou neurologique, plus parfois un antihistaminique qui peut entrainer de la somnolence et interagir avec d'autres médicaments", explique sur Europe1 Victoire N'sondé, journaliste chez 60 millions de consommateurs. Et d'enchaîner : "ça fait beaucoup pour soigner un simple rhume. Ces médicaments devraient être interdits sans ordonnance".

Pour les médecins, le remède le plus efficace et le moins dangereux reste donc de prendre son mal en patience. Ils rappellent ainsi que la plupart des rhumes sont d'origine virale : ils guérissent donc tout seul, au bout de 7 jours.

sur le même sujet, sujet,

L'ANSM s'inquiète aussi

Les Français trop accros aux somnifères et aux anxiolytiques

Tout savoir sur le médicament à base de cannabis