Confinement dans deux maisons de retraite en Auvergne-Rhône-Alpes pour cause d'épidémies

  • A
  • A
Confinement dans deux maisons de retraite en Auvergne-Rhône-Alpes pour cause d'épidémies
La maison de retraite de La Pacaudière a été confinée à cause de l'épidémie de grippe@ capture d'écran Google Street View
Partagez sur :

L'Auvergne-Rhône-Alpes est la région la plus affectée par l'épidémie de grippe qui sévit aussi dans une maison de retraite de la Loire.

Des mesures de confinement ont été mises en place dans deux maisons de retraite en Auvergne-Rhône-Alpes pour cause de grippe et de gastro-entérite, a-t-on appris jeudi auprès de la préfecture et de la direction d'un établissement.

Gastro dans le Puy-de-Dôme. Depuis mardi, les visites et les sorties de résidents sont interdites à l'établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) de Saint-Ours-les-Roches, dans le Puy-de-Dôme, selon la préfecture du département, confirmant une information du quotidien régional La Montagne. La structure, qui accueille au total 53 personnes, a dénombré mercredi "une quinzaine" de résidents souffrant de gastro-entérite. La situation doit être réévaluée vendredi soir afin de déterminer si ces mesures seront ou non reconduites, a précisé la préfecture.

Grippe dans la Loire. Dans la Loire, la maison de retraite de La Pacaudière fait face quant à elle depuis lundi à une épidémie de grippe A parmi ses 85 résidents, a déclaré à l'AFP la directrice Erell Munch, confirmant une information du quotidien Le Progrès. "25 résidents ont été touchés ; nous avons une obligation de protection", a dit Erell Munch, en précisant que les animations avaient été annulées et les visites limitées. Les repas sont apportés en chambre et le port du masque est obligatoire lors des visites. Prévues jusqu'à dimanche, ces mesures semblent "efficaces", selon la directrice de l'établissement, qui ne dénombrait "aucun cas supplémentaire jeudi matin".

La région la plus affectée.Les 12 régions de France continentale sont concernées par la grippe, selon le bulletin du réseau de surveillance Sentinelles. Auvergne-Rhône-Alpes est la région la plus affectée (545 cas pour 100.000 habitants) devant la Bourgogne-Franche-Comté (498).