Compléments alimentaires : comment bien les utiliser ?

  • A
  • A
Partagez sur :

Les compliments alimentaires ne sont pas nécessaires en cas d'alimentation variée. Ils sont néanmoins intéressants en cas de carences et doivent être pris sur une période définie.

Leur nom aide à les décrypter : les compléments alimentaires viennent "en complément d'une alimentation normale", indique d'emblée Gérald Kierzek, médecin d'Europe 1. Ils vont apporter vitamines, minéraux. Il y a pas mal d'allégations santé sur les boîtes, notamment pour améliorer la nutrition, le tonus, la beauté. L'objectif réel est d'apporter une source concentrée de nutriments." Le médecin parle d'allégations car "il ne s'agit pas d'indications médicales".

Dans quels cas en prendre ? Les compliments alimentaires ne sont pas des médicaments, souligne Gérald Kierzek. Il n'y a donc pas d'autorisation de mise sur le marché ni de prescription. Par ailleurs, selon le médecin, dans le cas d'une alimentation normale et variée, "il n'y a pas besoin" de compléments. En revanche, pour certains cas, pour une femme enceinte, ou une personne âgée avec des carences par exemple, il peut être intéressant de prendre ces compléments qui peuvent alors être recommandés par un médecin.

Quels dangers en cas de surconsommation ? Attention, à partir du moment où la concentration en minéraux est élevée dans les comprimés ou gélules, "ils ne sont pas inoffensifs", prévient le médecin. "Surtout dans le cas d'une alimentation riche, on peut avoir un peu trop de vitamines." C'est pourquoi les autorités de santé conseillent de ne pas prendre ces compliments en continu. Il faut aussi signaler à son médecin ou son pharmacien que l'on prend des compléments alimentaires pour qu'il n'y ait pas d'interactions néfastes avec des médicaments.