Comment traiter la chute des cheveux ?

  • A
  • A
Partagez sur :

La chute des cheveux est le plus généralement d'origine génétique, mais elle peut être causée par des facteurs extérieurs. Il existe plusieurs façons de la traiter.

Nombreux sont ceux qui redoutent la chute des cheveux. Plus précisément, l'alopécie, qui est le terme scientifique pour désigner cela. On parle également de calvitie. "La plus connue est la calvitie chez l'homme. C'est celle qu'on appelle androgénétique", explique le docteur Gérald Kierzek sur Europe 1. Ce terme regroupe deux mots clés : "Andro, qui signifie que ça dépend du système hormonal, des androgènes, les hormones mâles. Et génétique, ce n'est pas systématique mais généralement, il y a une origine génétique." Il y a donc de "grandes chances" que les hommes dont le père ou le grand-père ont été atteints de calvitie, le soient également.

Les femmes aussi concernées. "La calvitie va généralement démarrer vers l'âge de 30 ans", confie le médecin avant d'ajouter : "C'est assez constant d'une génération à une autre. Si votre père ou votre grand-père a commencé à perdre ses cheveux à 30 ou 40 ans, vous aurez ce problème à peu près au même âge." Et quand ça devient visible, c'est là qu'il faut aller consulter. "Même si c'est plus fréquent chez les hommes", les femmes peuvent aussi être concernées par ce problème.

Des facteurs extérieurs. Mais le facteur génétique n'est pas la seule et unique cause de la chute des cheveux. "Il y a aussi des causes extérieures", prévient le docteur Kierzek qui pense notamment aux infections de la peau (lupus ou psoriasis par exemple). A l'origine de la chute de cheveux, on peut aussi retrouver "une teigne ou une pelade, qui est une maladie auto-immune".

Certains médicaments à l'origine de la calvitie. Si "une chute soudaine des cheveux peut aussi être causée par un choc psychologique ou une intervention chirurgicale", dans liste des facteurs, on note également certains médicaments : "On pense bien sûr à la chimiothérapie mais des médicaments comme dans anticoagulants ou du lithium peuvent causer une chute de cheveux."

Comment traiter le problème ? Pas de panique, le problème peut se traiter. "Mais ça se traite en fonction de la cause, tempère Gérald Kierzek. Si un médicament est en cause et qu'on peut arrêter de le prendre sur avis médical, ou le remplacer par un autre, on va le faire." D'autres médicaments existent spécialement pour stopper la chute des cheveux et "stimuler la repousse". Pour cela, il ne faut pas hésiter à consulter un médecin généraliste, ou même un dermatologue. Il y a aussi des solutions de micro-greffes "qui se sont beaucoup améliorées". 

Pour éviter d'être confronté à ce problème, il est conseillé d'éviter le stress et surtout, "ne jamais traumatiser ses cheveux" : "On ne tire pas dessus, on ne les agresse pas, y compris avec des produits chimiques." Mais si le problème survient tout de même, vous savez désormais ce qu'il vous reste à faire.