Comment tenir ses bonnes résolutions grâce aux objets connectés ?

  • A
  • A
Partagez sur :

Alors que la nouvelle année commence, le docteur Gérald Kierzek explique, mardi matin sur Europe 1, comment tenir ses résolutions santé avec l'aide de la technologie. 

Cette année, c'est promis : on va mieux manger, plus bouger, mieux dormir... La liste des fameuses résolutions est longue mais comment la tenir ? Sur Europe 1 mardi matin, le docteur Gérald Kierzek donne des astuces connectées pour appliquer ses bonnes résolutions santé.  

Les sites et applications. Le site institutionnel et gratuit, Mangerbouger.fr peut permettre par exemple de composer ses menus de la semaine. "Vous allez pouvoir rééquilibrer vos menus, avec des repères alimentaires qui vont vous donner la quantité de fruits et légumes, de viandes, de poissons...", explique le spécialiste santé. Du coté des applications, Gérald Kierzek conseille d’utiliser également les calculateurs nutritionnels quand on va faire ses courses : "vous aurez toutes les valeurs nutritionnels sur vos smartphones".

Les objets connectés. Il y a ensuite des objets connectés, parmi lesquels les podomètres intégrés par exemple dans des bracelets. "L'objectif c'est de faire 10.000 pas par jour, car cela va vous aider dans votre régime", souligne Gérald Kierziek. Ces objets surveillent également les données biométriques, en particulier celles du cœur, dont la seule utilité, pour le médecin, est de permettre de mesurer sa fréquence cardiaque pour ne pas dépasser sa limite quand on court. Cela peut être même "contre-productif" dans le cas des objets qui surveillent le sommeil. "Le sommeil, c'est enlever tous les objets électroniques. Il faut du noir, il faut fermer les volets. Vous coupez la lumière, vous lisez un bon livre et vous allez dormir comme un bébé", assure le Dr Kierzek.

Tous ces objets modernes vous aideront-ils vraiment à tenir vos bonnes résolutions ? Pas si sûr... Gérald Kierziek indique que "30% des utilisateurs remettent au placard ou dans le tiroir l'objet connecté qu'ils ont eu à Noël".