Comment surveiller ses grains de beauté ?

  • A
  • A
Comment surveiller ses grains de beauté ?
Une dermatologue observant un grain de beauté.@ AFP
Partagez sur :

"Il faut être particulièrement attentif" à ses grains de beauté, met en garde la dermatologue Anny Cohen Letiessier.

INTERVIEW

"Un grain de beauté qui parait tout à fait anodin peut mettre notre vie en danger", alerte le docteur Anny Cohen Letiessier, dermatologue, dans le Grand direct de la santé. Les grains de beauté sur la peau peuvent parfois être à l'origine de cancers. A l’approche des vacances, la spécialiste est revenue sur les signes qui doivent alerter sur la dangerosité des grains de beauté.

"Etre particulièrement attentif". "Il faut être particulièrement attentif et en particulier dans cette période de vacances où l'on a l'occasion de se dévêtir et de les voir", explique la dermatologue dans le Grand direct de la santé. "Les proches peuvent vous examiner, c'est très important", poursuit-elle. "Bien sûr, il faut faire un point régulièrement avec son dermatologue, mais il y a aussi des méthodes pour s'auto-surveiller", avance-t-elle. "Il faut se regarder dans le miroir de face et de dos, lever les bras. Ensuite, il faut examiner ses bras, ses avant-bras, ses mains, ses paumes de mains, ses ongles, l'arrière des jambes, jusqu’aux pieds, entre les orteils, les ongles des pieds, la nuque, le cuir chevelu en s'aidant éventuellement d'un sèche-cheveux et enfin le bas du dos, les fesses et les organes génitaux", détaille-t-elle.

"Se familiariser avec ses grains de beauté". "L'important est de se familiariser avec des grains de beauté pour savoir quand quelque chose de nouveau apparaît ou qu'il y a une modification parce que la détection précoce conditionne la guérison", insiste la dermatologue. "Ce qui doit alerter, c'est l'ABCDE : A pour asymétrie, B pour bordures irrégulières, C pour couleurs inhomogènes, D pour diamètre souvent supérieur à 6mm et E pour évolutivité", poursuit-elle. 

"Une lésion pigmentaire". "Au départ, un grain de beauté est une lésion qui naît au détriment de notre système pigmentaire. Ces grains de beauté peuvent apparaître dès la naissance, mais il y aussi des grains de beauté qui apparaissent au cours de la vie", explique-t-elle. "Le pic est à l’adolescence même si l'on peut en fabriquer encore un petit peu. Après les nouveaux grains de beauté à l’âge adulte ne devraient pas apparaître et c'est important de bien surveiller de façon à ce qu'il n'y ait pas de nouvelles lésions qui apparaissent", prévient-elle.