Comment se protéger des effets du froid ?

  • A
  • A
10 partages

Le docteur Martine Perez a fait le point sur les effets du froid sur le corps et sur les manières de s'en protéger, lundi dans le Grand direct de la santé sur Europe 1.

Le froid a de nombreuses conséquences sur notre santé. Qu’est-ce qu’une vague de froid ? Ce sont "des températures exceptionnelles par rapport aux normes saisonnières" ou une baisse significative de la température, a expliqué lundi la médecin généraliste Martine Perez, dans le Grand direct de la santé sur Europe 1. Le mois de décembre 2015 a été exceptionnellement doux et les températures de Noël ont été les deuxièmes les moins basses après celles de Noël 1997 depuis le début des relevés météorologiques en 1880. Les températures ont commencé à chuter brusquement mercredi dans tout l’Hexagone, se rapprochant des normales saisonnières.

Pourquoi le froid nous fragilise-t-il ? Lorsqu’il fait froid, la chaleur produite par le corps augmente et nous dépensons plus d’énergie. Ces dépenses supplémentaires sont difficiles à supporter par les personnes fragiles et notamment par les plus âgées. Contrairement aux clichés liés à la canicule de l’été 2003, le froid tue davantage que la chaleur. Les personnes âgées de plus de 85 ans, les sans-abris et les nourrissons sont en première ligne.

Le froid fragilise l’organisme, augmente le risque d'accidents cardiovasculaires et rend le corps moins résistant aux infections, et ce pour plusieurs raisons. Tout d’abord, nous sortons moins. Ce confinement et cette proximité entre les personnes favorisent la transmission des virus et des bactéries. Ensuite, le froid dessèche les muqueuses des voies respiratoires. Fragilisées, celles-ci deviennent plus vulnérables aux microbes. Il n’y a pas de remède miracle : il faut boire et s’hydrater le plus régulièrement possible. Ensuite, les microbes sont beaucoup résistants au froid qu’à la chaleur, puisqu’ils sont détruits par les rayons ultra-violets du soleil.

Comment s'en protéger ? De manière générale, le froid provoque une vasoconstriction des petits vaisseaux et une bronchoconstriction des bronches, particulièrement mauvaises pour les personnes souffrant de pathologies respiratoires, comme l’asthme. Il leur est recommandé de se protéger à l’aide d’une écharpe ou d’un cache-nez placé devant la bouche. Votre lieu de vie ne doit être ni trop sec, ni trop humide. Un humidificateur peut être utile. Il ne doit pas être trop chauffé, car un décalage de température trop grand entre l’intérieur et l’extérieur fragilise lui aussi l’organisme.

Si vous souffrez d’engelures, sachez que les traitements à base de vitamines sont peu efficaces. Il faut se protéger avec de la vaseline, qu'on peut étaler sur ses mains même en portant des gants. Votre médecin pourra éventuellement vous prescrire des vasodilatateurs si vous souffrez du syndrome de Reynaud, qui affecte la circulation.