Comment savoir si j’ai la grippe ?

  • A
  • A
Comment savoir si j’ai la grippe ?
@ MAX PPP
Partagez sur :

ALLO DOCTEUR - Fièvre, courbatures, nez qui coule… comment, parmi tous ces symptômes, repérer le virus de la grippe ?

Chaque année, la grippe touche entre deux et huit millions de Français de toutes les tranches d’âge, tuant plus de 1.000 personnes, selon les statistiques du réseau Sentinelles. L’épidémie apparaît généralement à la fin du mois de janvier, mais cette année, la grippe saisonnière se fait attendre et la vague grippale pourrait arriver en février. Vous avez peut-être déjà le nez qui coule, de la fièvre et vous vous sentez fatigué ? Pourtant, vous n’avez pas forcément la grippe. Europe1.fr vous donne quelques conseils pour vous aider à mieux reconnaître les symptômes de la maladie tant redoutée.

Qu’est-ce que la grippe ? La grippe est une maladie infectieuse saisonnière et contagieuse transmise par trois virus, A, B et C. Le type A est le plus dangereux car il peut se modifier de façon importante et radicale. Il engendre, trois ou quatre fois par siècle, une épidémie mondiale ou pandémie, comme la fameuse grippe espagnole. Le type B est le plus fréquent, c’est la grippe saisonnière. Enfin le type C provoque des symptômes proches du rhume et n’est pas source d’épidémie.

Une maladie difficile à diagnostiquer. Le problème de détection de la grippe se pose dans les périodes où la grippe circule, comme actuellement, mais n’est pas encore épidémique. "On est dans une ambiance hivernale de virus respiratoires, mais il n’y a qu’un bruit de fond de grippe, même si cela peut changer très vite", explique Anne Mosnier, coordinatrice nationale du réseau des GROG, médecin généraliste et épidémiologiste à Europe1.fr.

12.01 grippe sos medecin_MAX PPP 930x620.jpg

Dans ces moments-là, il est plus difficile de détecter le virus car "on peut avoir beaucoup de fièvres, sans grippe et inversement", selon la spécialiste. En effet, la grippe saisonnière mute d’une année sur l’autre, mais revient parfois sous une forme proche des années précédentes. "Dans ces moments, les symptômes peuvent être beaucoup moins forts car le système immunitaire se souvient et combat mieux la maladie", conclut Anne Mosnier.

Quels sont, traditionnellement, les symptômes ? Dès les premiers coups de froid, le système immunitaire réagit et la peur de la grippe revient. Forte fièvre brutale d’au moins 39 degrés, courbatures, frissons et violentes fatigues sont le tableau grippal classique. "En période d’épidémie, les probabilités que ces symptômes soient ceux de la grippe sont élevés, mais il n’y a pas de tableau clinique sûr à 100%", explique Anne Mosnier à Europe1.fr.

Comment se soigner ? La vaccination est la solution la plus efficace pour éviter de tomber malade. Chez les personnes âgées, la vaccination diminue de 60 % la morbidité et de 70 à 80 % la mortalité due à la grippe. Chez les adultes en bonne santé, le taux de morbidité diminue de 70 à 90 % la morbidité. Pour ceux qui ne sont pas vaccinés, le traitement par antiviraux peut prévenir ou réduire la durée des symptômes. Quant aux antibiotiques, destinés à lutter contre les bactéries, ils sont inefficaces contre la grippe.

sur le même sujet, sujet,

SANTE - Combattre la fièvre augmente le risque de grippe

SANTE - Le vaccin anti-grippe plus efficace chez la femme

CHRONIQUE - Comment lutter contre les maladies de l’hiver ?