Comment reconnaître une insuffisance cardiaque ?

  • A
  • A
Partagez sur :

Pour déceler une insuffisance cardiaque, il faut prêter attention à quatre symptômes, regroupés sous l'acronyme EPOF (essoufflement, prise de poids, œdème et fatigue).

L'insuffisance cardiaque "peut malheureusement toucher tout le monde". Mais si la maladie est détectée suffisamment tôt, il est possible d'en changer le pronostic. "Il y a vraiment un enjeu de faire le diagnostic le plus tôt possible", assure Thibaud Damy, professeur en cardiologie à l'hôpital Henri-Mondor de Créteil, dans l'émission La vie devant soi sur Europe 1.

Quatre symptômes "évocateurs". Certains signes peuvent alerter. "Les quatre principaux symptômes se retrouvent sous l'acronyme EPOF qui signifie essoufflement, prise de poids, œdème et fatigue", précise le professeur Thibaud Damy. Et ce qui rend la maladie difficilement détectable, c'est que ces quatre symptômes sont très communs. "Mais quand on a les quatre, c'est fortement évocateur", assure le professeur.

L'essoufflement apparaît généralement de façon très progressive mais "au fur et à mesure de l'évolution de la maladie, les choses vont s'aggraver et les autres symptômes, que ce soit la fatigue ou les œdèmes, vont apparaître". Les œdèmes vont "préférentiellement se situer au niveau des pieds, qui vont gonfler" à cause de "la rétention d'eau et de sel". Progressivement, l'eau monte au niveau des mollets, des cuisses puis au niveau des poumons.

"Consulter rapidement" quand ces symptômes apparaissent. A ce moment-là, "les patients vont décrire une difficulté à dormir allongé". "Certains patients font jusqu'à 10-15 kilos d’œdème avant de réagir", prévient le professeur Damy. Pour conclure, Thibaud Damy rappelle que lorsque ces quatre symptômes interviennent conjointement, "il faut consulter rapidement".