Comment et pourquoi arrêter de se ronger les ongles ?

  • A
  • A
Partagez sur :

C'est l'un des "toc" le plus répandu. Mais que risque-t-on à se ronger les ongles? Et comment arrêter? Sur Europe 1, le médecin Gérald Kierzek livre ses astuces.

C'est une habitude, voire un toc (trouble obsessionnel compulsif) chez certains. Se ronger les ongles n'est pourtant que peu pris en charge. Mais cette manie n'est pas sans conséquences sur la santé, rappelle le docteur Gérald Kierzek sur Europe 1.

>>>> Quelles conséquences ?

Des troubles digestifs. Se ronger et manger ses ongles est une pratique qui sert généralement à dévier son anxiété. Mais cela peut avoir des conséquences digestives. "Quand on se ronge les ongles, cela va passer dans le tube digestif. Il y a des bactéries et cela peut créer des troubles digestifs", précise le médecin qui préconise dans tous les cas de ne pas avaler les ongles. "Mais il restera toujours des microbes car on porte la main à la bouche. Or ces microbes n'ont rien à faire dans votre cavité buccale ni digestive."

Les ongles abîmés. Ils sont en première ligne. Lorsque les ongles sont rongés, les germes peuvent s'infecter. "Si l'on arrache un petit bout de peau autour de l'ongle cela peut faire un panaris par exemple. Il peut y avoir également un risque de mycose, de champignon au bout des ongles."

Pour les dents aussi.  Aussi nos dents peuvent en souffrir. "On risque d'abîmer l'émail dentaire", pointe Gérald Kierzek. "Ce sont des micro-traumatismes au niveau des dents, donc cela peut finir par rayer ou abîmer l'émail".

>>>> Quelles solutions ?

Chercher la cause. Le fait de se ronger les ongles, c'est le symptôme. "Il faut chercher pourquoi il y a eu ce stress et pourquoi il y a eu cette réponse et il faut arriver à se déconditionner de ce trouble obsessionnel compulsif", explique le médecin qui préconise de consulter un psychologue.  

Les vernis ou les faux ongles. Des vernis amers existent en pharmacie. Ils ont un goût désagréable qui doit faire passer l'envie de grignoter le bout de ses ongles. Se faire poser des faux ongles peut être aussi une bonne méthode. "Le temps de la pause on ne peut pas se les ronger. Cela permet d'espacer le toc dans le temps. Même si pour les hommes c'est plus compliqué", reconnait le Dr Kierzek

L'hypnose aussi. Pour tenter d'en finir avec les ongles rongés, il y a aussi l'hypnose. Cette technique peut être un moyen d'aller chercher la cause inconsciente de l'anxiété.