Ces nids à microbes qui nous entourent

  • A
  • A
Ces nids à microbes qui nous entourent
@ Europe1.fr / Maxime Musqua
Partagez sur :

Téléphones portables, serviettes, stylos et brosses à dents. Méfiez-vous de ces objets.

Le Dr Frédéric Saldmann s’est fait connaître en révélant, il y a quelques années, la présence d’urine dans les assiettes de cacahuètes dans les bars. Après la lecture d’un article du Parisien indiquant que le téléphone portable abrite 500 fois plus de bactéries que le siège des toilettes, Europe1.fr lui a demandé de décrire cinq objets du quotidien qui sont de véritables nids à microbes.

Le téléphone portable

Il nous suit partout dans la journée, du réveil jusqu’au coucher. On s’en sert aux toilettes comme à table. Le téléphone portable est donc un véritable nid à microbes. Il abriterait d’ailleurs 500 fois plus de bactéries que le siège des toilettes, selon une étude anglaise. Frédéric Saldmann recommande d’utiliser l’oreillette qui évite de projeter sa salive et surtout de "le nettoyer tous les jours avec une lingette", indique-t-il à Europe1.fr.

Les serviettes éponges

"L’humidité et le temps sont les meilleurs alliés des germes" pour qu’ils puissent se développer. Par conséquent les serviettes éponges en contiennent beaucoup. Frédéric Saldmann invite donc à se la jouer perso et à ne pas partager sa serviette. Dans les toilettes publiques, il préfère d’ailleurs s’essuyer avec sa chemise quand il n’y a pas d’autre alternative à la serviette en tissu.

La brosse à dent

Autre objet du quotidien qui est un nid à microbes : la brosse à dents. Il faut la rincer mais aussi la sécher après utilisation, en évitant d’utiliser une serviette (voire paragraphe précédent). Le mieux est de la ranger à l’air libre, bannir les tiroirs et étuis de protection qui favorisent les microbes. Et surtout, elle doit être changée tous les trois mois maximum. Les Français en achètent en moyenne deux par an et sont donc très loin du compte.

Stylos et lunettes

On les mâchouille et les emmène partout avec nous, les lunettes et les stylos sont également des objets dont il faut se méfier. Ils méritent eux-aussi d’être nettoyés quotidiennement, tout comme les claviers. Frédéric Saldmann rappelle que "nous nous grattons et touchons le visage avec les mains au moins deux fois par heure". Il faut donc s’assurer qu’elles ne sont pas en interaction avec des objets sales.

Les toilettes

Pour Frédéric Saldmann les toilettes ne sont pas les objets nids à microbes dont il faut le plus se méfier. "Ce n’est pas un objet que l’on manipule beaucoup, on ne lèche pas la lunette des toilettes et surtout on se lave les mains après", argumente-t-il. Néanmoins, il recommande un geste simple auxquels les Français sont peu habitués : fermer le couvercle avant de tirer la chasse, ce qui évite les projections de microbes.