Ces maladies transmissibles de l'animal à l'homme

  • A
  • A
Partagez sur :

Listériose, maladie de Lyme... Plusieurs pathologies qui touchent l'humain proviennent des animaux. Voici quelques conseils pour mieux les connaître et s'en prémunir.

Zoonose : c'est le terme qui désigne une maladie transmissible de l'animal à l'homme. Entre virus, bactéries et champignons, on compte 800 agents infectieux entrants dans cette catégorie. Dans la matinale d'Europe 1, le docteur Gérald Kierzek a fait le point sur ces pathologies.

Personnes vulnérables. La plupart de ces maladies sont rares, mais pas toutes. On parle souvent des salmonelles (la salmonella ou le campylobacter sont les plus fréquentes). Ces bactéries donnent des gastro-entérites. Elles sont transmises par l'alimentation mais viennent, à l'origine, des animaux. Certaines personnes sont plus vulnérables aux zoonoses : les enfants, les personnes âgées et les plus fragilisés comme ceux qui souffrent par exemple d'insuffisance cardiaque ou respiratoire. Par ailleurs, des personnes qui travaillent au contact des animaux, en milieu professionnel agricole notamment, en abattoir ou en milieu forestier, sont naturellement concernées. 

Pour les femmes enceintes, attention à la listériose. Les femmes enceintes sont aussi vulnérables à une maladie : la listériose, qu'on trouve chez les oiseaux et chez les ruminants et qu'on peut trouver dans le fromage. "Si vous êtes une future maman et que vous avez de la fièvre, ne la banalisez pas. Cela peut être une listériose, maladie bénigne à condition de la traiter par des antibiotiques. Il faut donc aller voir son médecin", indique Gérald Kierzek.

Comment se prémunir d'une transmission ? Le médecin donne deux mots d'ordre : hygiène et vigilance. Il faut donc privilégier des vestiaires séparés, penser à se laver les mains régulièrement, prendre une douche si nécessaire et protéger les éventuelles plaies avec des pansements. Certaines vaccinations existent également. Enfin, en cas de travail en extérieur et pour éviter tout risque d'attraper la maladie de Lyme, Gérald Kierzek préconise de s'inspecter la peau pour vérifier qu'aucune tique ne s'est accrochée.