Ces excuses pour ne pas faire l’amour

  • A
  • A
Ces excuses pour ne pas faire l’amour
@ MAXPPP
Partagez sur :

Fatigue, mal de tête, les Français ne manquent pas d’imagination pour éviter un rapport leur partenaire.

Près du quart des Français déclare avoir déjà inventé une excuse pour éviter un rapport avec leur conjoint, révèle une étude réalisée par l’Institut Lilly et l’IFOP. Un comportement amplifié chez les femmes avec 33% d’entre elles concernées, contre 15% chez les hommes.

Mal de tête, problème d’argent

Parmi les excuses les plus fréquentes, la fatigue est la plus citée (45%), suivie de la proximité des enfants, parents ou voisins (35%), de préoccupations liées à l’argent ou au travail (33%), ainsi que le mal de tête (28%) et l’excès alimentaire ou d’alcool (25%).

Les femmes sont trois fois plus nombreuses que les hommes à prétexter la présence des enfants (43% contre 14%) et deux fois plus nombreuses à utiliser le mal de tête comme excuse (33% contre 17%). Du côté des hommes, ce sont les préoccupations liées à l’argent ou au travail qui sont le plus souvent évoquées.

En mal de désir

Mais c’est le manque de désir, dans le couple, qui reste le problème le plus fréquemment cité (49%). Un problème plus féminin (53% des femmes contre 44% des hommes), en particulier chez les femmes de moins de 35 ans.

L’enquête montre que dans près de 40% des cas, les personnes ressentant un manque de désir dans leur couple ou ayant rencontré des problèmes d’érection ont déjà inventé des excuses pour ne pas faire l’amour avec leur partenaire. Une attitude que le Professeur Pierre Costa, chef du service urologie au CHU de Nîmes et président de l’AIHUS explique par "la honte, la difficulté de se confronter à un problème ou l’apparente absence de solution", qui prône davantage de dialogue au sein du couple.