Cœur artificiel Carmat : quelle sera la prochaine étape ?

  • A
  • A
Cœur artificiel Carmat : quelle sera la prochaine étape ?
@ AFP/FRANCK FIFE
Partagez sur :

ET MAINTENANT - Deux autres patients vont recevoir cette prothèse unique au monde en 2015.

La grande aventure du cœur artificiel n'est pas prête de s'arrêter. Le deuxième patient ayant reçu un coeur artificiel Carmat, implanté le 5 août à Nantes, est rentré chez lui début janvier et mène "une vie normale", a annoncé lundi le professeur Alain Carpentier, l'inventeur de cette prothèse unique au monde. Cette prouesse médicale donne beaucoup d'espoirs puisque Claude Dany, le premier patient à avoir bénéficié de ce cœur artificiel, n'avait survécu que 74 jours.

>>> Comment va se poursuivre le protocole ? Qui va pouvoir bénéficier du cœur Carmat ? Europe 1 vous explique tout.

 

En quoi ce cœur est-il révolutionnaire ? Il s'agit d'un cœur artificiel 100% implantable, qui doit permettre au patient d'être autonome. La prothèse fonctionne comme un cœur naturel, dont elle possède d'ailleurs l'aspect. "Elle mime totalement un cœur humain normal avec deux ventricules qui mobilisent le sang comme le ferait le muscle cardiaque, avec des capteurs qui permettent d'accélérer le cœur, de décélérer, d'augmenter le débit, de diminuer le débit. Le malade dort, ça diminue. Il monte les escaliers, ça accélère, donc ça n'a rien à voir avec une pompe mécanique", détaille Philippe Pouletty, le co-fondateur de Carmat.

 

carpentier-640

D'autres implantations sont-elles prévues ? Oui. Deux autres patients, dont l'identité n'est pas dévoilée, vont recevoir un cœur artificiel en 2015. Ils seront opérés en région parisienne ou au CHU de Nantes, - comme pour la deuxième intervention - par une équipe médicale constituée autour du professeur Carpentier.

>> LIRE AUSSI - Le premier greffé d'un cœur artificiel est mort

L'état de santé du deuxième patient est-il déterminant pour les autres opérations ? Non. Même dans l'hypothèse où l'état de santé du deuxième patient viendrait à se dégrader, le protocole d'essai clinique ira à son terme.

Tous les malades du cœur pourront-ils y prétendre ? Non. Ce cœur artificiel est destiné à des malades souffrant d'une insuffisance cardiaque avancée et qui sont proches du stade terminal. Pour ces patients, une greffe classique du coeur a été exclue.

>> LIRE AUSSI - Comment fonctionne un cœur artificiel ?

Quelles sont les améliorations possible ? Le coeur Carmat est assez volumineux. "La prothèse ne peut pas être mise en place chez des patients qui ne sont pas suffisamment costauds. Il y aura évidemment des efforts à faire de miniaturisation", souligne le professeur Nicolas Danchin, cardiologue à l'hôpital européen George Pompidou.

Combien coûte un coeur Carmat ? Le coût de la prothèse est estimé entre 140.000 et 180.000 euros alors qu'une transplantation classique coûte 250.000 euros en France et presque un million de dollars aux Etats-Unis, selon des chiffres communiqués par Carmat.