Brésil : troisième décès d'une personne infectée par le Zika

  • A
  • A
Brésil : troisième décès d'une personne infectée par le Zika
@ MARVIN RECINOS / AFP
2 partages

Le Brésil, pays le plus touché par Zika, étudie la possibilité d'un troisième décès causé par le virus.

Le gouvernement brésilien a annoncé jeudi un troisième décès en 2015 d'une femme infectée par le virus Zika, transmis par un moustique, soulignant toutefois l'impossibilité de dire que cette maladie tropicale en soit la seule cause.

Des analyses en cours. Ce décès "a été communiqué à l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et nous l'étudions plus en profondeur car nous venons juste de recevoir l'information", a déclaré le ministre de la Santé, Marcelo Castro à Brasilia. Le directeur du département de vigilance sanitaire épidémiologique, Claudio Maierovitch, a été prudent au moment de conclure sur la cause du décès vers juillet 2015 : "Il n'est pas possible d'affirmer à l'heure actuelle que le Zika en ait été la cause exclusive".

Aucun décès depuis novembre. Il s'agit de la troisième mort associée au virus Zika en 2015. Le Brésil avait déjà annoncé en novembre les décès d'un adulte et d'une adolescente. "La femme présentait un tableau respiratoire très inhabituel pour le Zika. Il est possible qu'elle ait eu une pneumonie et que cela se soit aggravé avec le Zika et qu'elle ait fini par mourir", a expliqué Pedro Vasconcelos, chercheur à l'institut Evandro Chagas, qui a analysé les échantillons afin de savoir si la patiente souffrait aussi d'autres infections. Le Brésil est le pays le plus touché par l'épidémie de Zika avec 1,5 million de personnes contaminées depuis début 2015.