Bac 2017 : quelle alimentation adopter pour booster ses performances ?

  • A
  • A
Bac 2017 : quelle alimentation adopter pour booster ses performances ?
Des élèves choisissent leurs plats pour déjeuner à la cantine du collège de la Chataigneraie. @ JEFF PACHOUD / AFP
Partagez sur :

A moins d'une semaine de la première épreuve du bac, une nutritionniste livre ses conseils afin de stimuler révisions et performances. 

BAC

Fiches, trousses et calculettes. Les lycéens de première et de terminale entament la dernière ligne droite de préparation à l'examen. Une période souvent marquée par les révisions de dernière minute qui peut aussi se caractériser par un abaissement de l'hygiène de vie. 

Pourtant, cette dernière est primordiale. En effet, si la réussite passe par le bachotage, il se pourrait bien qu'elle se joue également dans l'assiette. 

>> Les bacheliers devraient-ils favoriser une alimentation en particulier durant la période des examens ? Europe1.fr a posé la question à Nathalie Hutter-Lardeau, nutritionniste et fondatrice de l'agence Atlantic Santé

Appréhender le bac à la manière d'un marathon. Comme lors des précédentes éditions, le bac se déroule cette année sur près de deux semaines. "15 jours, c'est une longue durée" commente Nathalie Hutter-Lardeau. Pour cette dernière, cela fait du bac une épreuve d'endurance qu'il faut considérer comme "une sorte de marathon".

Si l'alimentation est si importante en période d'examens, c'est parce que le cerveau est le premier consommateur de sucre. "Même si le bac n'est pas une épreuve physique, notre corps va mobiliser de l'énergie. Il faut donc maîtriser l'apport en sucres via une alimentation variée et réfléchie" rappelle la nutritionniste. 

Le plus important est de caler son alimentation sur son planning de révisions

"A mon sens, le plus important est de caler son alimentation sur son planning de révisions, quitte à s'exclure des repas familiaux et de manger de manière un peu égoïste" conseille Nathalie Hutter-Lardeau. "Ce serait insensé de manger avec votre famille si elle fait un gros repas alors que vous devez travailler immédiatement après" ajoute-t-elle. 

Faut-il privilégier certains aliments durant la période de révisions ? "Oui, clairement" répond la nutritionniste. "Dans un premier temps, il faut bien s'hydrater durant les semaines précédant l'examen. Concrètement, il faut boire en tout environ huit verres d'eau ou de boisson chaude par jour", recommande-t-elle. 

La spécialiste poursuit : "Pour ce qui est des denrées, je conseille de manger du poisson au moins une fois par jour au cours d'un repas. Le poisson, surtout s'il est gras à l'instar du thon ou du saumon, permet un apport en Oméga 3 et est ainsi bénéfique au fonctionnement cérébral. De manière générale, il est toujours recommandé de consommer des viandes, poissons et œufs en journée. Cela s'explique par le fait qu'ils contiennent des acides aminés impactant positivement la forme physique et morale. Enfin, les fruits rouges et les agrumes, riches en vitamines, seront les alliés des révisions. "

Quelle alimentation pour les jours d'épreuve ? Selon Nathalie Hutter-Lardeau, pour ce qui est de l'hydratation, il faut suivre le même plan que durant les révisions : "il faut boire l'équivalent des huit verres, soit deux petites bouteilles d'eau pour une journée d'examens. "

D'après la fondatrice d'Atlantic Santé, le petit-déjeuner est un moment clé. "Ce repas, qu'il soit sucré ou salé, doit être complet. Il doit comprendre un produit céréalier tel que du pain complet, un produit laitier et une boisson chaude." Toutefois, Nathalie Hutter-Lardeau tempère : "si on n'a pas faim au lever, il est inutile de se forcer. Cependant, il faut prendre des collations avec soi pour se donner de l'énergie plus tard. Le plus important, c'est surtout de ne pas faire l'impasse sur l'hydratation au lever. Il faut au moins boire quelques verres d'eau ou une boisson chaude. "

Pour ce qui est du déjeuner, repas se situant souvent entre les épreuves, il doit être nourrissant sans pour autant être trop copieux. "Le risque, explique la nutritionniste, c'est que le candidat soit alourdi et qu'il ressente un coup de pompe lorsqu'il se retrouve ensuite à son bureau. Selon moi, un déjeuner parfait devrait être fait d'un sandwich au pain complet, d'un yaourt et d'un fruit. C'est la même chose avec les collations. Elles doivent être de véritables apports en sucre sans peser sur l'estomac. Ce qui peut être intéressant, c'est donc de consommer des barres céréalières, des fruits frais et secs, ou encore des petits sandwichs. "

Ne pas négliger la récupération. Les épreuves du bac requièrent un effort mental et physique. Par conséquent, elles demandent une phase de récupération. 

Selon Nathalie Hutter-Lardeau, cette récupération se fait en grande partie grâce au repas du soir. Pour elle, "le dîner doit permettre de bien s'hydrater et de refaire le plein d'énergie. Afin de reprendre des forces, le lycéen devrait privilégier des aliments à Index Glycémique faible, tels que les légumes, les fruits ou encore les céréales complètes. " Par ailleurs, pour s'endormir facilement, la nutritionniste déconseille de consommer des viandes, poissons et œufs le soir. 


EN DIRECT - Bac philo 2017 : intitulés des sujets, corrigés, réactions, sur Europe1.fr jeudi 15 juin