Avec trois mois d'avance, la gastro-entérite est déjà là

  • A
  • A
Avec trois mois d'avance, la gastro-entérite est déjà là
L’épidémie a déjà atteint 225.000 Français dans la semaine du 10 au 16 octobre.@ AFP
Partagez sur :

La gastro-entérite marque son retour en France particulièrement tôt cette année. Six régions sont fortement touchées.

D’habitude, elle atteint généralement son pic au mois de janvier. Cette année, la gastro-entérite a de l’avance, puisque l’épidémie a déjà atteint 225.000 Français, du 10 au 16 octobre, selon les observations de l'IRSAN, l'institut de surveillance des épidémies de grippe et de gastro, qui s'appuie sur les données de SOS médecins.

Six régions particulièrement concernées. Six régions sont plus durement touchées que les autres : l’Auvergne-Rhône-Alpes, le Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées, la Provence-Alpes-Côte-d’Azur mais surtout l’Île-de-France et l’Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine.

Sans-titre-1

© IRSAN



Conseils. La gastro-entérite est causée par un virus et ne se soigne donc pas avec des antibiotiques. Le traitement principal est de boire de l'eau un peu sucrée pour se réhydrater. Pour éviter de transmettre ce cadeau empoisonné à ses amis et à sa famille, il faut bien sûr éviter de boire dans le même verre - y compris le verre pour se laver les dents - et se laver régulièrement les mains, avec de l'eau et du savon ou un gel hydroalcoolique.