Atteint d'Alzheimer, le mari de Colette Roumanoff est mort

  • A
  • A
Atteint d'Alzheimer, le mari de Colette Roumanoff est mort
Partagez sur :

ALZHEIMER - Cette femme de lettres avait publié un livre en hommage à son époux, pour prouver qu'il était possible d'être heureux en dépit de la maladie.

"Le bonheur plus fort que l'oubli". Il y a deux mois, Colette Roumanoff, écrivain et metteur en scène, mère de l'humoriste Anne Roumanoff, était venue parler au micro d'Europe 1 de la maladie de son mari, Daniel. Atteint d'Alzheimer, diagnostiqué en 2006, ce dernier est décédé le 1er décembre. Dans Le bonheur plus fort que l'oubli (Ed. Robert Laffont), sa femme avait raconté leur combat pour vivre heureux malgré cette maladie. Mercredi matin, le Grand Direct de la Santé a rendu hommage au père d'Anne Roumanoff.

Ralentir la maladie. "Si on s'occupe correctement de la personne, tout se passe bien pendant des années. Il y a un pouvoir énorme de l'entourage pour ralentir, aménager la maladie", racontait Colette Roumanoff en septembre, ajoutant que "l'amour continue et devient même beaucoup plus solide" au fil du temps.

900.000 malades en France. C'était elle qui s'était aperçue de la maladie de Daniel lorsqu'elle s'était rendu compte qu'il n'était plus capable d'effectuer une soustraction simple. Elle avait alors décidé, en dépit des préjugés, de prendre les choses avec le sourire, préférant le terme de "confusionite" à celui de "démence d'Alzheimer". Cette maladie touche environ 900.000 personnes en France.

>>Retrouvez l'interview que Colette Roumanoff avait donnée à Europe 1 le 21 septembre dernier


Alzheimer : le bonheur plus fort que l’oublipar Europe1fr