Assurance maladie : près de 200 millions d'euros de fraude en 2014

  • A
  • A
Assurance maladie : près de 200 millions d'euros de fraude en 2014
@ PHILIPPE HUGUEN / AFP
Partagez sur :

Les premiers fraudeurs sont les professionnels de la santé, affirment lundi Les Echos.

Le montant des fraudes détectées à l'assurance maladie s'est monté à près de 200 millions d'euros en 2014, en hausse de 17% sur un an, et les professionnels de santé sont les premiers fraudeurs, affirment lundi Les Echos.

Un nouveau record historique. Le quotidien économique souligne que ces chiffres "ne concernent que la caisse nationale d'assurance-maladie des travailleurs salariés" où "se concentrent 96 % des fraudes". En 2014, le montant des fraudes et activités fautives détectées "s'est élevé précisément à 196,2 millions, contre 167,1 millions en 2013", précisent Les Echos qui évoquent un "nouveau record historique". Un montant qui reste modeste en comparaison des 178 milliards d'euros de dépenses de santé en 2014, d'autant que les pénalités financières prononcées "n'ont pas dépassé 12,3 millions d'euros".

Prison pour 2.600 fraudeurs. Sur les dix dernières années, la répression a permis de récupérer "1,4 milliard d'euros", selon le journal, et "près de 2.900 interdictions de donner des soins ont été prononcées par les ordres contre les professionnels de santé qui ont triché", tandis que "2.600 fraudeurs ont été condamnés à faire de la prison". Les fraudes sont "principalement repérées chez les professionnels de santé", souligne le quotidien. "Avec 73,1 millions d'euros, ils ont détourné 37 % de ces 196 millions d'euros".

Visites à domicile fictives. "Le cas classique, c'est le médecin qui facture des visites à domicile fictives, en tiers payant, et qui remplit et signe les feuilles de soins à la place de l'assuré", explique-t-il. Viennent ensuite les établissements de santé, poursuit le journal, avec "52,6 millions d'euros (27 % du total)". Les assurés sont pour leur part "les auteurs de moins de 20 % des fraudes, à 38,8 millions d'euros".