Aphtes, caries, haleine... Les vertus insoupçonnées des plantes

  • A
  • A
Aphtes, caries, haleine... Les vertus insoupçonnées des plantes
@ poorlivingblog.tumblr.com / Giphy
Partagez sur :

Aphtes, mauvaise haleine, percée des dents chez les enfants… la phytothérapie fait son chemin en médecine bucco-dentaire. 

"Hélas, beaucoup trop de praticiens ne pensent pas à faire appel à la phytothérapie". Alors que le premier diplôme universitaire de phytothérapie et d’aromathérapie en médecine bucco-dentaire doit être créé en décembre à l’Université Paris VII, l’Association dentaire française (AFD) lance un appel aux dentistes français : mettez-vous aux plantes ! En congrès jusqu’à dimanche, l’AFD dresse une revue de détails de toutes les possibilités qu’offrent les plantes en matière de soins bucco-dentaires. Europe 1 vous en présente cinq.

Pour les aphtes et les gencives

L’intérieur de la bouche vous fait souffrir, vous sentez une lésion arrondie collée aux gencives… Ne cherchez pas, vous avez un aphte. Pour apaiser votre douleur, l’AFD recommande une "tisane à 3% de Pimprenelle" que vous pouvez acheter en pharmacie ou dans certaines boutiques de thé. "En aromathérapie on utilise des huiles essentielles antalgiques comme le laurier noble sur l’apte ou l’huile essentielle de girofle", ajoute l’AFD. Des huiles essentielles antiseptiques comme celle de Niaouli fonctionnent aussi.

De manière générale, l’extrait sec de réglisse (déconseillé pour les personnes atteintes d’hypertension) peut permettre de traiter les problèmes de gencives. De l’extrait  d’Echinacea dit "en teinture mère" (une solution hydro-alcoolique issue d’un mélange de plantes fraîches et d’alcool), disponible sur internet, peut aussi renforcer vos défenses immunitaires.

L’AFD évoque également de la "teinture mère" de Capsicum ou de la tisane de Mélisse en cas d’herpès autour des lèvres.  "Afin de renforcer l’immunité, l’utilisation d’un extrait d’Echinacea peut être recommandée", ajoute-t-elle encore.

Pour l’haleine

En cas de mauvaise haleine, les solutions à votre disposition dépassent le cadre des chewing-gums et des pastilles. "Les huiles essentielles de clou de girofle ou de menthe poivrée sont très souvent efficaces en bain de bouche aussi bien pour masquer la mauvaise haleine et comme anti-infectieux", explique l’AFD. Ces produits peuvent se trouver dans la plupart des pharmacies ou dans des boutiques "bio".

Pour les caries

Pour soigner une carie, rien ne vaut un rendez-vous chez le dentiste. Mais en attendant, plusieurs plantes peuvent vous aider. Si la carie n’est pas très étendue, vous pouvez utiliser un bain de bouche avec du bergamotier sauvage (Monarda fistulosa) contenant du thymol et du geraniol (pas toujours facile à trouver) ou avec des huiles essentielles de girofle ou d’arbre à thé (deux gouttes de chaque dans un verre d’eau). "Si la dent cariée est infectée et douloureuse, pensez à nouveau à l’huile essentielle de girofle à Eugénol, qui est antiseptique, anti-inflammatoire et analgésique", précise encore l’AFD.

Pour les infections buccales

Il n’existe pas de recommandation précise pour chaque infection buccale particulière. Mais de manière générale, l’AFD conseille d’utiliser, là encore, de l’huile essentielle de girofle ou de lavande "aspic", ou encore de Niaouli, à chaque fois en application locale ou diluée en bain de bouche. Vois pouvez accompagner cela de "teinte mère" d’Echinacea.

"On pourra également utiliser l’huile essentielle de citron et de Melaleuca à 5% en bain de bouche. Que l’on pourra remplacer par l’huile essentielle de mandarine, d’arbre à thé ou de lavande. Le miel de romarin est à la fois antiseptique et cicatrisant, de même que le miel d’acacia associé à l’huile essentielle de Lavande", détaille l’AFD, qui en appelle toutefois à une cartographie plus précise des plantes pour traiter les différentes formes d’infection buccale (virale, bactérienne ou mycosique).

Pour les poussées de dents des bébés

Les poussées des premières dents font souffrir les nouveau-nés et empêchent bien souvent les parents de dormir. Pour apaiser votre nourrisson, les huiles essentielles sont proscrites, car elles peuvent s’avérer toxiques pour l’enfant. En revanche, vous pouvez leur donner des bâtons de guimauve ou des bâtons de réglisse, qui ont une action anti-inflammatoire. Chez l’enfant de plus de quatre ans, l’AFD préconise des produits à base de Plantago major (une mauvaise herbe) pour son action anti‑inflammatoire et anti-allergique ou simplement des bains de bouche de teinture mère de Phytolacca et de Calendula, que vous trouverez en pharmacie.