Anxiété, sommeil, maladies chroniques… Les nombreux bienfaits de la méditation

  • A
  • A
Partagez sur :

Selon le médecin d'Europe 1 Gérald Kierzek, de plus en plus de médecins recommandent à leurs patients de méditer, notamment pour aider à la diminution de la douleur.

Ancestrale, la pratique de la méditation a été adoubée par les scientifiques, qui y voient de vrais bienfaits sur la santé. "À la base, c'est une pratique spirituelle dont l'objectif est d’être en contact avec soi-même", indique le docteur Kierzek, mardi sur Europe 1. "C'est un sport de l’esprit, un entraînement, dont l'objectif est de se libérer des pensées négatives", précise le médecin.

  • Comment pratique-t-on la méditation ?

"On parle beaucoup de méditation en pleine conscience, mais il y a une grande variété de méditations", précise Dr Gérald Kierzek. La méditation peut se pratiquer assis, debout, couché, en marchant, en comptant sa respiration par exemple. Assurez-vous de vous installer dans un endroit calme, propice à la relaxation. Par ailleurs, il est possible d'apprendre à méditer grâce à des cours en ligne.

  • Quels effets sur la santé ?

"Cette pratique ancestrale a démontré ses bienfaits sur le plan psychologique, notamment en permettant la réduction de l'anxiété et l'amélioration de la qualité du sommeil", indique le médecin d'Europe 1. "La méditation est dorénavant documentée par la science et la médecine, notamment grâce au progrès de l'imagerie fonctionnelle. On arrive aujourd'hui à voir quelles sont les zones du cerveau activées en cas de stress, par exemple. En méditant, ces zones vont être moins activées", affirme Dr Kierzek. Il existe également de nombreux bienfaits physiologiques à la méditation : la diminution de la douleur, de certains troubles cardiovasculaires, des inflammations, de l'hypertension artérielle. Cela va aussi jouer sur le système immunitaire", assure Gérald Kierzek. Par ailleurs, de plus en plus de praticiens recommandent la méditation aux patients atteints de maladies chroniques, comme la maladie de Crohn par exemple.