Alzheimer, un sujet qui reste tabou pour deux tiers des malades

  • A
  • A
Alzheimer, un sujet qui reste tabou pour deux tiers des malades
@ afp
Partagez sur :

La maladie d'Alzheimer reste un sujet tabou pour les deux tiers des malades révèle un sondage publié lundi. 

Les personnes atteintes d'Alzheimer sont très majoritairement conscientes de leurs difficultés mais deux sur trois n'en parlent pas, de peur de gêner ou de faire souffrir leur entourage, selon un sondage OpinionWay rendu public lundi.

Près de 900.000 malades en France.Alzheimer est une maladie neurodégénérative complexe qui conduit à une détérioration des capacités cognitives et entraîne progressivement une perte d'autonomie. Elle touche entre 850.000 et 900.000 personnes en France, selon diverses estimations.

Le détail du sondage. Âgés en moyenne de 78 ans, les patients interrogés, qui pour la plupart étaient encore à des stades relativement précoces de la maladie, ont à près de 80% reconnu qu'ils éprouvaient des difficultés à réaliser des actes de la vie quotidienne. 75% s'estiment bien entourés mais dans le même temps 66% ne parlent pas de leur difficultés pour "ne pas gêner ou angoisser" leurs proches, "pour ne pas faire souffrir" leur entourage ou par peur d'être jugés. Près d'un patient sur deux a par ailleurs peur de trop solliciter son entourage, généralement mis à rude épreuve par cette maladie au long cours.

Continuer à vivre. Mais les malades ne baissent pas les bras pour autant, aspirant pour la plupart d'entre eux à mener le plus longtemps possible une vie "normale",  en continuant à avoir des activités et en étant "bien entourés et compris".