Alzheimer : des méthodes simples pour prévenir la maladie

  • A
  • A
Partagez sur :

"Pour prévenir la maladie d'Alzheimer, on peut agir sur notre environnement en pratiquant une activité physique régulière", explique le médecin Gérald Kierzek, mercredi sur Europe 1.

900.000 patients sont atteints en France par la maladie d'Alzheimer. "Ça concerne 2 % de la population avant 65 ans, mais cela peut aller jusqu'à 15 % de la population de 80 ans", constate le médecin Gérald Kierzek, mercredi matin sur Europe 1.

Une perte de mémoire mais pas seulement. Le symptôme le plus connu et le plus perceptible de cette maladie est la perte de mémoire. "Mais ce n'est pas le seul", assure le médecin. "Des problèmes d'orientation dans le temps, dans l'espace peuvent survenir ainsi qu'une dégradation des fonctions cognitives, celles qui servent à exécuter des gestes simples".

La peptide bêta amyloïde. La recherche s'intéresse particulièrement à la peptide bêta amyloïde, cette protéine qui s'accumule dans le cerveau et qui est très présente en cas de maladie d'Alzheimer. "Plusieurs pistes sont explorées pour l'éliminer, comme des vaccins ou de l'immunothérapie", détaille le médecin. "L'objectif serait de booster le système immunitaire pour qu'il puisse détruire cette protéine qui s'accumule."

Agir sur l'environnement. La maladie d'Alzheimer, c'est un cocktail entre entre l'âge, la génétique et l'environnement. Sur ce dernier point, il est possible d'agir tout au long de sa vie. "Pratiquer une activité physique régulière va protéger le cerveau, tout comme les activités cognitives et sociales, comme le fait d'avoir un réseau, de faire des jeux, de faire travailler son cerveau", précise Gérald Kierzek. L'autre levier, c'est l'alimentation. "Il est conseillé de privilégier les légumes, les noix, le poisson et de limiter la viande rouge, les aliments frits."