Allergies : comment s'y retrouver dans les traitements ?

  • A
  • A
Allergies : comment s'y retrouver dans les traitements ?
Allergie aux pollens (photo d'illustration) @ PHILIPPE HUGUEN / AFP
Partagez sur :

La quasi-totalité de la France est en alerte rouge concernant les pollens aux graminées. Comment bien se soigner en fonction de ses symptômes ?

Les personnes allergiques risquent de souffrir encore cette semaine. La quasi-totalité de la France est en alerte rouge concernant les pollens aux graminées. Une alerte qui doit durer au moins jusqu’à la fin de la semaine. Depuis 20 ans, les allergies aux pollens sont en augmentation. En France, environ 30% de la population adulte et 20% des enfants seraient aujourd'hui concernés, selon l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses). Des dizaines de médicaments, certains sur ordonnance, d'autres non, sont aujourd'hui disponibles pour traiter ce rhume des foins. Alors, comment faire son choix entre Zyrtec, Claritine, Atarax ou Aerius ? Toutes les molécules sont-elles efficaces ? 

"Ça ne marche pas sur moi". Lorsqu'on interroge les personnes allergiques, la plupart, mouchoir à la main, comme Sébastien, considèrent que rien ne marche. "Les antihistaminiques que l'on trouve en pharmacie ne marchent pas sur moi. Ça gratte un peu moins le nez. Généralement, c'est une petite amélioration, mais il n'y a pas d'effet notable", estime-t-il.

Essayer plusieurs traitements. Un constat qui n'est pas tout à fait vrai selon les allergologues. Selon eux, tous les médicaments sur le marché, qu'ils soient sur ordonnance ou pas, fonctionnent, à condition de trouver le sien. Certains patients vont en effet répondre mieux à certaines molécules qu'à d'autres. Du coup, pour trouver le bon médicament, les médecins expliquent qu'il faut parfois en essayer quatre ou cinq. Deuxième conseil : les prendre loin des repas. Ils seront mieux absorbés et donc plus efficaces.

"Utiliser en plus un traitement local". Si avec tout ça, le rhume des foins persiste, les allergologues conseillent alors le traitement local sur les yeux ou dans le nez. "C'est bien d'utiliser un traitement local, c'est-à-dire les sprays dans le nez pour décongestionner, pour désenflammer. On peut aussi utiliser du collyre pour enlever l'inflammation au niveau des paupières et des yeux. C'est ma combinaison de ces différents traitements qui va améliorer les symptômes", conseille le Dr Pham Thi chef du service d'allergologie à l'Institut Pasteur à Paris.

Eviter les traitements tout-en-un. Enfin, mieux vaut favoriser un traitement pour l'allergie simple et non ceux qui traitent tout à la fois et qui contiennent par exemple de la pseudoéphédrine, c'est le nom d'une substance décongestionnante pour le nez. Des médicaments tout-en-un contre indiqués, notamment chez les personnes ayant des problèmes cardiovasculaires.