Allergie aux pollens : risque maximal cette semaine

  • A
  • A
Allergie aux pollens : risque maximal cette semaine
Allergie aux pollens (photo d'illustration)@ PHILIPPE HUGUEN / AFP
Partagez sur :

Le Réseau national de surveillance aéorobiologique a prévenu que le risque d'allergie aux pollens serait au niveau 5 sur la quasi-totalité du territoire, jusqu'à vendredi.

Le retour du beau temps marque aussi le retour des allergies aux pollens graminées. Le Réseau national de surveillance aéorobiologique a d'ailleurs prévenu que le risque d'allergie aux pollens serait à son niveau maximal (le niveau 5) sur la quasi-totalité du territoire, jusqu'à vendredi. Les allergies les plus communément citées sont les rhumes des foins, les allergies aux pollens et aux graminées.

Tous concernés. Depuis 20 ans, les allergies aux pollens sont en augmentation. En France, environ 30% de la population adulte et  20% des enfants seraient aujourd'hui concernés, selon l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses). Selon un sondage Opinionway, 37% des Français ont confessé avoir été sujet à "au moins une allergie" au cours des douze derniers mois.

Et les allergies aux pollens graminées ne concernent pas seulement les personnes sujettes aux allergies. "Lorsque la concentration de graminées est si élevée, les personnes qui ne sont pas allergiques peuvent également être irritées", constate Sereina Maibach, du centre d'allergie suisse, interrogée par Sud-Ouest.

Comment se soigner ? Outre les traitements spécifiques prescrits par votre médecin, plusieurs astuces permettent de réduire les crises. "D'abord, il faut éviter ce à quoi on est allergique", préconise logiquement Françoise Forette, professeur de gériatrie et directrice de l'International Longevity Centre-France, interrogée par Europe 1. On conseillera donc d'éviter les espaces verts et de ne pas faire du sport quand il y a du vent et entre 11 heures et 16 heures, c'est-à-dire quand les pics de pollinisation sont les plus élevés.

Enfin, en intérieur, il est recommandé d'aérer son domicile, tôt le matin et tard le soir, afin de renouveler l'air en dehors des pics de pollinisation. On conseille également de se dévêtir dans sa salle de bain, plutôt que dans sa chambre, pour ne pas répandre les pollens. Et enfin, de prendre une douche en rentrant chez soi.