Alerte aux noyades sur le littoral atlantique

  • A
  • A
Alerte aux noyades sur le littoral atlantique
@ AFP
Partagez sur :

Quatre personnes sont mortes en l'espace de trois semaines sur le littoral atlantique. Les autorités appellent à la prudence.  

Les autorités lancent un appel à la prudence aux vacanciers face à la multiplication des noyades depuis quelques jours sur le littoral atlantique : dans le Morbihan, quatre personnes sont mortes en l'espace de trois semaines.

"C'est mon plaisir". Des plaisanciers qui se baignent sur des plages non surveillées par de forts coefficients de marée… à Quiberon, deux personnes sont mortes dimanche et lundi. Pourtant sur la plage du drame, malgré le panneau "Baignade interdite", les "shore breaks", ces rouleaux superpuissants qui se fracassent sur la cote, attirent les surfeurs. "C'est le seul endroit où on peut prendre du plaisir pour surfer", a expliqué David au micro d'Europe1. Il est pourtant informé des risques : "je sais qu'il y a eu deux morts ici et que je n'ai pas le droit mais je le fais quand même. C'est mon plaisir donc je continue".

Des panneaux avec des têtes de mort ? "Tous les étés, je sauve cinq-six personnes minimum qui sont entrain de dériver dans les courants", explique de son côté François-Xavier, fabricant de planches de surf. D'après lui, "dans 99% des cas, ils ne voient pas les panneaux" : "il y a des histoires tout le temps. On estime à cinquante personnes le nombre de personnes sauvées en juillet-août sur la cote sauvage". La solution selon lui : "mettre des panneaux partout… avec une tête de mort".

Gare à l'hydrocution. Outre renoncer à se baigner sur les plages interdites, prenez garde au risque d'hydrocution, particulièrement élevé en ces périodes de forte chaleur. Ce choc thermique peut entraîner arrêt respiratoire ou cardiaque. Le conseil du médecin d'Europe1 : ne pas aller dans l'eau brutalement après une longue exposition solaire, du sport ou un repas alcoolisé. En effet, dans toutes ces situations, la température corporelle augmente et le choc avec l'eau froide peut être dangereux pour l'organisme.


Attention à l'hydrocution ! par Europe1fr