Alcoolisme : le Baclofène devrait être autorisé en mars

  • A
  • A
Alcoolisme : le Baclofène devrait être autorisé en mars
Selon le Figaro, le baclofène devrait être autorisé d'ici mars.
Partagez sur :

SANTE - Promise depuis plus de six mois, l’autorisation de ce décontractant musculaire pour traiter les problèmes de boisson approche.

La nouvelle était attendue depuis longtemps par les personnes malades de l’alcoolisme comme le révélait Europe 1 lundi. Selon le Figaro, le Baclofène, un décontractant musculaire, devrait être autorisé dans le cadre du traitement de cette maladie d’ici mars par l’Agence du médicament.

En juin 2013, Dominique Maraninchi avait déclaré que ce produit serait autorisé pour traiter l’alcoolisme d’ici la fin de l’été de la même année. Pourtant, l’autorisation n’a toujours pas été édictée, provoquant la colère de nombreux patients et médecins.

Jusque là, l’ANSM expliquait que les procédures administratives rendaient l’autorisation difficile à délivrer. Le problème résidait notamment dans la question du dosage du Baclofène. Pourtant, le produit est déjà utilisé par de nombreuses personnes qui se le font prescrire par des médecins convaincus par son efficacité.

Initialement utilisé pour traiter la sclérose en plaque, le médicament a pourtant été popularisé dans le traitement de l’alcoolisme par le médecin Olivier Ameisen. Ancien alcoolique, il avait guéri son addiction grâce au Baclofène. Il avait livré son expérience en 2004 dans un livre, Le Dernier Verre.

sur le même sujet, sujet,

Le Baclofène, un produit miracle ?

Sevrage alcoolique : ils n'en peuvent plus d'attendre le Baclofène

Alcoolo-dépendance : le Baclofène testé

Médicaments : 18.000 morts par an ?