Activité physique : 4 Français sur 5 ne marchent pas assez

  • A
  • A
Activité physique : 4 Français sur 5 ne marchent pas assez
@ LOIC VENANCE / AFP
Partagez sur :

Près de 80% sont insuffisamment actifs, selon une étude publiée mardi.

Les Français bougent de moins en moins. C’est ce qui ressort d’une enquête publiée mardi par l'association Assureurs prévention. Cette tendance inquiétante s'accentue encore plus chez les jeunes adultes, qui sont moins actifs que leurs aînés. En 2015, 78% des Français de 18 à 64 ans sont insuffisamment actifs, c'est-à­-dire qu'ils font moins des 10.000 pas par jour recommandés par l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), contre 75% en 2014, selon l'enquête. Leur nombre de pas baisse depuis 2012 avec en moyenne 7.525 pas par jour en 2015 contre 9.017 en 2012. 

Les 18-24 ans moins actifs que leurs aînés. "Chaque année qui passe, on a une diminution de l'activité physique et sportive. De 7% entre 2012 et 2015 pour les 55-64 ans, elle est trois fois plus importante chez les 18-24 ans puisque que la diminution est de 20%", constate le professeur Jean-François Toussaint, directeur de l'Irmes, l'Institut de recherche biomédicale et d'épidémiologie du sport/Insep, et membre du Haut Conseil de la Santé Publique. Ainsi pour la 4e année consécutive, les 18-24 ans (6.807 pas par jour) sont moins actifs que leurs aînés, selon l'enquête réalisée avec l'Irmes pour l'association Assureurs Prévention.

Objectif : 10.000 pas par jour. Les Français marchent ainsi moins que l'objectif de santé publique de 10.000 pas par jour. Pour arriver à ce seuil, il faudrait les inciter à accroitre leur activité de 30%, soit environ 2.500 pas, selon les auteurs de l'étude. Mais cet objectif de 10.000 pas par jour n'est connu que de 36% des Français. "10 000 pas c’est facile à retenir, il faut se le mettre dans la tête c’est important. Un sportif de haut niveau vivra 6 ans de plus que la moyenne des Français", ajoute la professeur Toussaint à 20minutes.fr, qui a publié l'enquête.

Le rôle crucial des parents. L'enquête souligne également le rôle de l'exemple parental. Plus les parents sont actifs, plus leurs enfants le sont aussi. Ainsi, 72% des enfants pratiquant une activité physique ou sportive ont des parents "sportifs".

>> Enquête conduite entre le 16 février et le 17 mars par BVA et l'Irmes, avec usage de podomètre porté à la ceinture, auprès d'un échantillon représentatif de 1.077 individus âgés de 18 à 64 ans, dont 295 parents.