900 accidents médicaux par jour

  • A
  • A
900 accidents médicaux par jour
400 accidents médicaux "évitables" ont lieu dans les hôpitaux et cliniques français chaque jour.@ MAX PPP
Partagez sur :

Une enquête sur les hôpitaux a été publiée vendredi. 400 des ces accidents sont "évitables".

Chaque année, entre 275.000 et 395.000 "événements indésirables graves" (EIG), soit 900 par jour, surviendraient dans les hôpitaux et les cliniques dont 95.000 à 180.000 "évitables" (40 par jour). C'est ce qu'indique la deuxième enquête nationale sur les événements indésirables graves liés aux soins (Eneis), évitables ou non, pulbié vendredi, et dont "les résultats de 2009 sont proches de ceux de 2004", selon ses auteurs.

"Globalement, ça n'est pas brillant", convient le docteur Philippe Michel, directeur du Comité de coordination de l'évaluation clinique et de la qualité en Aquitaine (CCECQA) co-auteur de l'étude réalisée avec la Drees (évaluation et statistique). "Mais cela ne doit pas masquer les progrès qui ont été faits, par exemple en anesthésie-réanimation ou contre les infections nosocomiales, c'est-à-dire contractées à l'hôpital."

Conditions de travail dégradées

Les actes "invasifs" (pose de cathéter, de sonde, endoscopies..) et chirurgicaux sont à l'origine du plus grand nombre d'EIG évitables identifiés à l'hôpital, suivis des produits de santé (médicaments et dispositifs médicaux implantables : prothèses de hanche, implants oculaires, stimulateurs cardiaques...) et des infections nosocomiales.

Comme en 2004, l'étude pointe aussi les "défaillances humaines des professionnels", moins souvent en lien avec des défauts de connaissance qu'avec des conditions de travail dégradées, "une supervision insuffisante des collaborateurs" ou encore une "mauvaise organisation" ou un "déficit de communication entre professionnels", note le Dr Michel.