54 hôpitaux menacés par des fermetures

  • A
  • A
54 hôpitaux menacés par des fermetures
@ MAXPPP
Partagez sur :

Les blocs opératoires ou la maternité de ces établissements pourraient fermer faute d’activité.

54 établissements pourraient voir leur service de chirurgie ou leur maternité fermer, d’après le Journal du Dimanche, qui en publie la liste. La raison de ces fermetures est l’activité insuffisante de ces établissements, qui ont trois ans pour rectifier le tir.

Pour conserver leur service de chirurgie, les hôpitaux devront avoir totalisé au moins 1.500 opérations par an. Les décrets devraient, toujours selon le JDD, être publiés d’ici un mois. La raison pour laquelle le ministère de la Santé souhaiterait fermer ces services est la sécurité. Les chirurgiens qui opèrent le plus souvent seraient ceux dont les gestes sont les plus sûrs.

Des services déjà condamnés

Certains établissements, qui comptabilisent moins de 600 actes, seraient déjà condamnés. Il s’agit notamment des hôpitaux de Saint-Claude, dans le Jura, de Nemours, en Seine-et-Marne, ou de Ruffec, en Charente.

D’autres, situés juste en-dessous du seuil, ont trois ans pour augmenter leur activité. Les établissements de Saint-Jean-de-Maurienne, en région Rhône Alpes, ou de Riom, en Auvergne, sont concernés.