14-Juillet : "il ne faut surtout pas aller chercher des pétards d'importation illégale"

  • A
  • A
Partagez sur :

Les pics d'accidents avec des pétards ont lieu le 14-Juillet, mais aussi lors de la Saint Sylvestre.

Les accidents avec des pétards sont souvent responsables d'un 14-Juillet gâché. Alors que les feux d'artifice font partie intégrante des célébrations de la Fête nationale, "les deux pics d'accidents sont le 31 décembre et 14 juillet", explique le docteur Charles Miska, chirurgien et porte-parole de la société française de chirurgie orthopédique et traumatologique dans le Grand direct de la santé jeudi.

"Outils dangereux". "Les pétards sont des outils très dangereux et le plus important pour prévenir les blessures de pétard, c'est la prévention", prévient le médecin. "Il ne faut surtout pas aller chercher des pétards d'importation illégale et notamment dans les zones frontalières", poursuit-il alors que les règles de commercialisation ne sont pas toujours les mêmes dans les pays limitrophes.

"Des blessures très étendues". En cas d'accident, les blessures peuvent en effet être graves. "Il y a plusieurs éléments dans ces blessures : une onde de choc parce que c'est quand même un explosif", détaille le médecin. "Il y a aussi des brûlures et des agressions chimiques. Ce sont généralement des mutilations extrêmement étendues avec des complications secondaires et de très grandes difficultés de reconstruction parce que plusieurs tissus sont atteints", prévient le chirurgien alors que "les mains sont très souvent touchées parce que l'on manipule les pétards et que les utilisateurs sont souvent non informés ou insuffisamment éduqués pour leur utilisation", conclut le médecin qui recommande une "extrême prudence".