Enfants disparus : "C’est très difficile de vivre au quotidien"

  • A
  • A
Partagez sur :

A l’occasion de la Journée internationale des enfants disparus, la France lance lundi un numéro de téléphone destiné aux parents et commun au niveau européen. A utiliser en cas de disparition inquiétante, d’enlèvement parental ou de fugue. Emmanuel, 20 ans, a disparu en 1996. "C’est très difficile de vivre au quotidien avec ce poids et ces questions", a raconté sur Europe 1 Jean-Yves Bonnissant, son père.