Christine Boutin : "il n'y a pas plus sourd que quelqu'un qui ne veut pas entendre"

  • A
  • A
Partagez sur :

La trêve hivernale a pris fin ce lundi à 6h00 du matin même si les défenseurs des mal-logés se sont mobilisés ce week-end pour réclamer l'arrêt des expulsions, mettant en doute les engagements pris par la ministre du Logement. Christine Boutin s'est engagée jeudi à ce que "désormais, il n'y ait plus de personnes mises à la rue, plus d'expulsions sans une solution de remplacement". Pour elle, "il n'y a pas plus sourd que quelqu'un qui ne veut pas entendre".